CRISE CARDIAQUE : LE CALCIO ARRÊTE. La fin dramatique de Piermario Morosini (25 ans), le milieu de Livourne (D2) à Pescara, a incité la fédération à reporter tous les matches en signe de deuil. Formé à l'Atalanta, la vie du joueur n'a pas été un long fleuve tranquille. A 15 ans, il perd sa mère victime d'une longue maladie et deux ans plus tard, son père succombe à un malaise cardiaque. Morosini s'applique un maximum dans le foot pour venir en aide à son frère handicapé et à sa s£ur, pas en très bonne santé non plus. En 2004, un autre drame le touche : le suicide de son frère. Malgré tous ces coups du sort, le médian arrive en D1 avec l'Udinese en 2005. Par la suite, le club du Frioul le prête à plusieurs pensionnaires de D2 (Bologne, Vicenza, Reggina) avant de le placer à Livourne en janvier dernier. Dès l'annonce de la mort peu après 17 h, le président de la fédération a décrété la suspension des compétitions. Cette décision a été très bien acceptée et on n'a enregistré que quelques coups de sifflets lancés par des énergumènes déjà présents à San Siro pour assister à la rencontre entre Milan et Genoa prévue à 18 h. Mais ce n'est rien en comparaison des nombreuses marques de soutien venues également d'Espagne où le Real Madrid a respecté une minute de silence avant le match contre Gijon et le Barça a joué avec un brassard noir à Levante. Evidemment, certaines personnes s'interrogent sur le bien-fondé de ce blocage des compétitions. On se souviendra qu'en 2007, suite à la mort d'un inspecteur lors du derby Catane-Palerme, la Fédération avait non seulement suspendu les matches de championnat du week-end mais également ceux de l'équipe nationale et des Espoirs fixés en semaine. Depuis 1995, il y a eu plusieurs cas mais à chaque fois, c'est un problème d'ordre public qui a incité la fédération à suspendre les rencontres.

BOATENG : SÉJOUR PROLONGÉ À L'INFIRMERIE. Les temps sont durs pour Milan qui vient de se faire sortir de la LC avant de perdre la première place en championnat. Mais ce qui inquiète le plus c'est le nombre élevé de blessés : il y avait dix joueurs indisponibles, auxquels il fallait ajouter trois suspendus, pour le voyage en milieu de semaine dernière à Chievo. Après le cas Pato, c'est celui de Kevin Prince Boateng qui jette à nouveau un doute sur la gestion des blessés par le Milanlab. Le Ghanéen n'a disputé que 22 rencontres cette saison et en a raté 21. Seuls Gattuso, Cassano et Pato on enregistré plus de forfaits. La dernière blessure remonte au match retour de LC contre Barcelone : il s'agirait d'une inflammation qui, selon le staff médical, serait un début de pubalgie. Un mal dont le milieu avait déjà souffert la saison dernière après le stage préparatoire à Dubaï. La remise de ce week-end devrait permettre le retour de Mark Van Bommel absent depuis le 11 mars à cause de problèmes au dos.

DEL PIERO A DÉJÀ PRÉPARÉ SA VALISE. Pour son 700e match contre la Lazio, l'attaquant a donné la victoire à la Juventus sur coup franc, portant son total buts à 288. Depuis, les fans (30.000 ont signé une pétition sur le site Tuttojuve) réclament la prolongation pour une saison. Mais cette demande semble avoir peu de chances d'aboutir : le président Agnelli a confirmé que le joueur ferait ses adieux après la finale de la Coupe, le 20 mai. S'il est vrai que Del Piero (38 ans) a donné un fameux coup de main à son équipe en Coupe contre l'Inter et la Lazio, il est illusoire de penser qu'il aurait à lui seul évité les 14 partages enregistrés cette saison d'autant que Conte l'a lancé à 6 reprises sans réussite. L'attaquant a déjà annoncé qu'il n'avait pas l'intention de mettre un terme à sa carrière. Certains prétendent qu'il n'a plus qu'à choisir la direction : les Emirats Arabes, les Etats-Unis (Los Angeles, New York). Mais l'offre la plus solide (5 millions de dollars par saison) reste celle de Montréal Impact, qui recherche une icône pour la communauté italienne.

TOP

En 2012, Diego Milito a buté au même rythme qu'il y a deux ans (16 buts en 15 matches). En Europe, il n'y a que les extraterrestres du Real et du Barça, qui ont fait mieux.

FLOP

Ça craque de partout à Genoa : en quelques semaines, le club a dégringolé au classement se retrouvant à deux points de la zone descente. Le public a manifesté sa rage et, victime d'un malaise alors qu'il se trouvait au vert avec l'équipe, le président Enrico Preziosi a été amené à l'hôpital.

33

La 33e journée sera jouée le week-end prochain (21-22 avril). La 34e prévue à cette date glissera au mercredi 25 avril, entraînant l'annulation du stage de l'équipe nationale programmé les 23 et 24 avril.

NICOLAS RIBAUDO

" Les supporters peuvent siffler. J'ai déjà dit que mercredi j'aurais sifflé moi aussi !"

Walter Mazzarri, le coach de Naples, après la 3e défaite d'affilée.

CRISE CARDIAQUE : LE CALCIO ARRÊTE. La fin dramatique de Piermario Morosini (25 ans), le milieu de Livourne (D2) à Pescara, a incité la fédération à reporter tous les matches en signe de deuil. Formé à l'Atalanta, la vie du joueur n'a pas été un long fleuve tranquille. A 15 ans, il perd sa mère victime d'une longue maladie et deux ans plus tard, son père succombe à un malaise cardiaque. Morosini s'applique un maximum dans le foot pour venir en aide à son frère handicapé et à sa s£ur, pas en très bonne santé non plus. En 2004, un autre drame le touche : le suicide de son frère. Malgré tous ces coups du sort, le médian arrive en D1 avec l'Udinese en 2005. Par la suite, le club du Frioul le prête à plusieurs pensionnaires de D2 (Bologne, Vicenza, Reggina) avant de le placer à Livourne en janvier dernier. Dès l'annonce de la mort peu après 17 h, le président de la fédération a décrété la suspension des compétitions. Cette décision a été très bien acceptée et on n'a enregistré que quelques coups de sifflets lancés par des énergumènes déjà présents à San Siro pour assister à la rencontre entre Milan et Genoa prévue à 18 h. Mais ce n'est rien en comparaison des nombreuses marques de soutien venues également d'Espagne où le Real Madrid a respecté une minute de silence avant le match contre Gijon et le Barça a joué avec un brassard noir à Levante. Evidemment, certaines personnes s'interrogent sur le bien-fondé de ce blocage des compétitions. On se souviendra qu'en 2007, suite à la mort d'un inspecteur lors du derby Catane-Palerme, la Fédération avait non seulement suspendu les matches de championnat du week-end mais également ceux de l'équipe nationale et des Espoirs fixés en semaine. Depuis 1995, il y a eu plusieurs cas mais à chaque fois, c'est un problème d'ordre public qui a incité la fédération à suspendre les rencontres. BOATENG : SÉJOUR PROLONGÉ À L'INFIRMERIE. Les temps sont durs pour Milan qui vient de se faire sortir de la LC avant de perdre la première place en championnat. Mais ce qui inquiète le plus c'est le nombre élevé de blessés : il y avait dix joueurs indisponibles, auxquels il fallait ajouter trois suspendus, pour le voyage en milieu de semaine dernière à Chievo. Après le cas Pato, c'est celui de Kevin Prince Boateng qui jette à nouveau un doute sur la gestion des blessés par le Milanlab. Le Ghanéen n'a disputé que 22 rencontres cette saison et en a raté 21. Seuls Gattuso, Cassano et Pato on enregistré plus de forfaits. La dernière blessure remonte au match retour de LC contre Barcelone : il s'agirait d'une inflammation qui, selon le staff médical, serait un début de pubalgie. Un mal dont le milieu avait déjà souffert la saison dernière après le stage préparatoire à Dubaï. La remise de ce week-end devrait permettre le retour de Mark Van Bommel absent depuis le 11 mars à cause de problèmes au dos. DEL PIERO A DÉJÀ PRÉPARÉ SA VALISE. Pour son 700e match contre la Lazio, l'attaquant a donné la victoire à la Juventus sur coup franc, portant son total buts à 288. Depuis, les fans (30.000 ont signé une pétition sur le site Tuttojuve) réclament la prolongation pour une saison. Mais cette demande semble avoir peu de chances d'aboutir : le président Agnelli a confirmé que le joueur ferait ses adieux après la finale de la Coupe, le 20 mai. S'il est vrai que Del Piero (38 ans) a donné un fameux coup de main à son équipe en Coupe contre l'Inter et la Lazio, il est illusoire de penser qu'il aurait à lui seul évité les 14 partages enregistrés cette saison d'autant que Conte l'a lancé à 6 reprises sans réussite. L'attaquant a déjà annoncé qu'il n'avait pas l'intention de mettre un terme à sa carrière. Certains prétendent qu'il n'a plus qu'à choisir la direction : les Emirats Arabes, les Etats-Unis (Los Angeles, New York). Mais l'offre la plus solide (5 millions de dollars par saison) reste celle de Montréal Impact, qui recherche une icône pour la communauté italienne. En 2012, Diego Milito a buté au même rythme qu'il y a deux ans (16 buts en 15 matches). En Europe, il n'y a que les extraterrestres du Real et du Barça, qui ont fait mieux. Ça craque de partout à Genoa : en quelques semaines, le club a dégringolé au classement se retrouvant à deux points de la zone descente. Le public a manifesté sa rage et, victime d'un malaise alors qu'il se trouvait au vert avec l'équipe, le président Enrico Preziosi a été amené à l'hôpital. La 33e journée sera jouée le week-end prochain (21-22 avril). La 34e prévue à cette date glissera au mercredi 25 avril, entraînant l'annulation du stage de l'équipe nationale programmé les 23 et 24 avril. NICOLAS RIBAUDO" Les supporters peuvent siffler. J'ai déjà dit que mercredi j'aurais sifflé moi aussi !"Walter Mazzarri, le coach de Naples, après la 3e défaite d'affilée.