JUVENTUS, CHAMPIONNE D'HIVER. Victorieuse à l'Atalanta, la Juventus a donc décroché le titre honorifique de champion d'hiver. Andrea Conte n'a pas vraiment fêté l'événement car à la mi-temps, il a dû remplacer son meilleur joueur de la saison, Claudio Marchisio, qui s'est occasionné une distorsion au genou droit. Comme on supposait que son absence risquait de se prolonger plusieurs mois, on a ressorti le dossier Guarin de Porto. Toutefois, comme le club portugais n'est pas enclin à brader son milieu colombien (pour un prêt avec une option d'achat estimée à 11 millions), on doute que l'opération se fasse sur ces bases d'autant que depuis lors la blessure de Marchisio est estimée à deux semaines d'arrêt. En revanche, la cote de Radja Nainggolan continue de monter et son transfert, en été, apparaît de plus en plus probable. La Juventus a donc bouclé le premier tou...

JUVENTUS, CHAMPIONNE D'HIVER. Victorieuse à l'Atalanta, la Juventus a donc décroché le titre honorifique de champion d'hiver. Andrea Conte n'a pas vraiment fêté l'événement car à la mi-temps, il a dû remplacer son meilleur joueur de la saison, Claudio Marchisio, qui s'est occasionné une distorsion au genou droit. Comme on supposait que son absence risquait de se prolonger plusieurs mois, on a ressorti le dossier Guarin de Porto. Toutefois, comme le club portugais n'est pas enclin à brader son milieu colombien (pour un prêt avec une option d'achat estimée à 11 millions), on doute que l'opération se fasse sur ces bases d'autant que depuis lors la blessure de Marchisio est estimée à deux semaines d'arrêt. En revanche, la cote de Radja Nainggolan continue de monter et son transfert, en été, apparaît de plus en plus probable. La Juventus a donc bouclé le premier tour avec dix points de plus que la saison dernière. Cela a été possible grâce à une défense remaniée avec l'arrivée de Lichsteiner (Lazio), qui a éclaté sur le flanc droit, et de Barzagli (Wolfsburg), qui a retrouvé son niveau international et s'entend bien dans l'axe avec Bonucci au point que Chiellini a été déplacé à gauche. Au milieu, Pirlo se révèle être un maître-achat. PAS TERRIBLE LE MILAN VERSION COPPA ITALIA. Le hasard a voulu que Milan rencontre deux fois d'affilée Novara : mercredi en Coupe et dimanche en championnat. Les Rossoneri se sont imposés les deux fois mais pas avec la même aisance. En Coupe, une formation fortement remaniée a arraché la victoire (2-1) dans les prolongations grâce à un but de Pato en position hors-jeu. En revanche, Ibrahimovic, absent en milieu de semaine et auteur d'un doublé (57e et 90e) le week-end, a prouvé à quel point il est important dans le jeu de son équipe. Tout cela nous éloigne du problème important que constitue le désintérêt pour la Coupe jusqu'au quarts de finale. Ainsi ils n'étaient que 1.920 à avoir rejoint San Siro pour assister à la rencontre. Les autres confrontations ont attiré un nombre de courageux plus important mais, dans l'ensemble, il n'y a pas de quoi pavoiser. On a toutefois enregistré deux surprises : Palerme et l'Udinese se sont inclinés à domicile face à Sienne et Chievo. Pas de problème en revanche pour la Juventus, Rome, Naples, la Lazio et l'Inter. Les quarts (en une seule manche) ont débuté ce mardi avec Juventus-Rome, suivent le mercredi Chievo-Sienne et Naples-Inter et jeudi Milan-Lazio. DJIBRIL CISSÉ AUX ÉTATS-UNIS. Malgré sa défaite à l'Inter, la Lazio joue les premières places en championnat et a réalisé un bon parcours en Europe mais on ne peut pas dire que l'attaquant français y soit vraiment pour beaucoup dans ces résultats : titulaire à 13 reprises, le 99 n'a inscrit qu'un but en 1.189 minutes de jeu. Le dimanche précédent, bien que remis d'un torticolis, Djibril Cisséavait suivi du banc la bonne prestation contre l'Atalanta et ce week-end, il n'est monté au jeu qu'à la 72e. A San Siro, il aura donc constaté une fois encore que MiroslavKlose, arrivé comme lui l'été dernier, n'est pas par hasard devenu le chouchou du public. Le départ du Français en fin de saison se précise de plus en plus mais pour le moment, il espère retrouver sa place sinon il peut faire une croix sur l'Euro, son grand objectif d'année et sans doute dernier grand tournoi. A 30 ans, Cissé n'a pas l'intention de mettre un terme à sa carrière. Cela fait plusieurs semaines que Gérard Bourgoin, le président d'Auxerre, annonce son retour au bercail et a même lancé en décembre une souscription auprès des supporters. Cette initiative n'a pas plu au joueur qui à l'heure actuelle envisage de terminer sa carrière aux Etats-Unis, un pays qu'il aime bien. Trois assists, un but et un engagement de tous les instants qui lui a valu une standing ovation, Fabrizio Miccoli a permis à Palerme de remporter sa première victoire depuis le 27 novembre. DiegoForlan est out pour un mois à cause d'une élongation à la cuisse droite. C'est la troisième blessure de l'Uruguayen, qui avait connu le même problème à la jambe gauche en octobre et venait de faire son retour (3 minutes !) dans le derby. Grâce à ses 2 buts contre Cesena, Francesco Totti a battu le record de buts marqués en Serie A sous le même maillot : 211. Il Capitano couronne ainsi une longue histoire d'amour avec l'AS Rome, qu'il n'a jamais voulu quitter. Sans doute que s'il avait rejoint Barcelone, Real Madrid, Milan, Inter ou Chelsea (pour ne citer que les principaux candidats), l'attaquant aurait eu un palmarès plus étoffé. Au classement général, Totti est cinquième et n'est plus qu'à 5 buts des 3e et 4e Meazza et Altafini (216). NICOLAS RIBAUDO" Arrêtez de dire que j'ai un futur à la Ferguson, ça porte malheur. " Walter Mazzarri, le coach d'un Naples qui rate des occasions à la pelle.