BOJAN SANS PERMIS. L'attaquant de la Roma ne tourne pas à fond et vendredi dernier à Udine, il est monté au jeu à la 73e. Après la défaite, les anciens Giallorossi l'ont pris à partie avec les autres nouveaux arrivés, Lamela et José Angel, pour s'être montré trop mou et ne pas s'être donné suffisamment sur le terrain. En revanche, Bojan Krkic appuie un peu trop sur l'accélérateur de sa BMW 330. Mercredi dernier à 3 h du matin, le Barcelonais s'est fait pincer pour avoir dépassé une voiture qui s'était arrêtée devant un passage pour piétons, laissant passer deux personnes. Selon Il Messagero, le quotidien ayant sorti la nouvelle, le joueur n'aurait pas protesté. Ce n'est pas la première fois que l'Espagnol a des problèmes avec le code de la route. En septembre, à peine arrivé à Rome, il s'était fait prendre en train de rouler sur la bande d'urgence du GRA, le ring de la capitale, ce qui ...

BOJAN SANS PERMIS. L'attaquant de la Roma ne tourne pas à fond et vendredi dernier à Udine, il est monté au jeu à la 73e. Après la défaite, les anciens Giallorossi l'ont pris à partie avec les autres nouveaux arrivés, Lamela et José Angel, pour s'être montré trop mou et ne pas s'être donné suffisamment sur le terrain. En revanche, Bojan Krkic appuie un peu trop sur l'accélérateur de sa BMW 330. Mercredi dernier à 3 h du matin, le Barcelonais s'est fait pincer pour avoir dépassé une voiture qui s'était arrêtée devant un passage pour piétons, laissant passer deux personnes. Selon Il Messagero, le quotidien ayant sorti la nouvelle, le joueur n'aurait pas protesté. Ce n'est pas la première fois que l'Espagnol a des problèmes avec le code de la route. En septembre, à peine arrivé à Rome, il s'était fait prendre en train de rouler sur la bande d'urgence du GRA, le ring de la capitale, ce qui lui avait valu un retrait de permis. Un document qui lui avait été rendu mi-novembre soit dix jours avant le nouvel épisode, qui lui a valu un nouveau retrait. NAPLES LA CRUELLE. " Naples, ville de merde. ", c'est avec ces mots que la fiancée de Lavezzi a commenté le vol de sa Rolex par des bandits armés alors qu'elle roulait en voiture dimanche vers une heure du matin. Après les vols au domicile de Cavani et celui de la voiture de la fiancée de Hamsik, c'est donc le troisième épisode de vandalisme qui touche les joueurs de Mazzarri en un mois. A des supporters qui lui disaient " d'y aller piano parce qu'il n'y a qu'à Naples, que son Pocho est un dieu ", la top-modèle argentine a répondu " qu'elle s'en foutait que son homme soit un dieu et qu'elle l'inciterait à quitter le club ". Reste à voir si la jolie dame qui, entre-temps s'est excusée auprès des tifosi, mettra sa menace à exécution mais une chose est sûre : contrairement à Cavani, qui a égalisé à la 94e à Bergame, et Hamsik, Lavezzi a une clause de rupture conventionnelle tournant autour des 30 millions et en cas d'offre adéquate, De Laurentiis doit le laisser partir. Naples est réputée pour sa délinquance et les footballeurs ne sont pas épargnés par les truands. En décembre 2008, Hamsik a été agressé et dérobé alors qu'il était au volant de sa Mini à Fuorigrotta, le quartier du stade San Paolo. Un mois plut tôt, Russotto s'était fait voler sa BMW... LA TABLE DE PAIX AURA LIEU. Suggérée par son président AndreaAgnelli, qui estime que la Juventus a été injustement lésée dans le scandale Calciopoli, cette réunion va avoir lieu le 14 décembre. La date a été annoncée par le président du Comité olympique italien, Giovanni Petrucci. On s'interroge quand même sur la marge de man£uvre de cette réunion. La Juventus souhaite recevoir (ou qu'il soit enlevé à l'Inter) le titre 2006 sinon elle maintient sa plainte au civil avec laquelle elle réclame 440 millions de dédommagements. La fédération, qui n'a pas cet argent, ne peut pas revenir sur sa décision et l'Inter ne veut pas aborder le sujet vu que la justice sportive, dont toutes les voies ont été épuisées, lui a maintenu le scudetto. COUPE D'ITALIE SANS PIMENT : la formule qui veut que les clubs de D1 entrent en ligne au quatrième tour, soit en 16e de finale, fait que l'on ne peut enregistrer beaucoup de surprises. Jusqu'ici les équipes de D2 encore en lice n'ont pas fait le poids. Bologne s'est défait de Crotone sans trop forcer (2-0), Chievo a encore eu plus facile contre Modène (3-0) et la Fiorentina a sorti Empoli (2-1). Seul Genoa a eu besoin des prolongations pour se débarrasser de Bari (3-2). Quant à Sienne, il est allé gagner à Cagliari (1-2) le seul match entre équipes de D1. En huitièmes, on retrouvera donc Juventus-Bologne, Udinese-Chievo, Roma-Fiorentina, Inter-Genoa et Palerme Sienne Ce mercredi sont au programme Parme-Vérone et Catane-Novara et jeudi Cesena-Gubbio. La justice sportive n'a pas traîné : Walter Mazzarri s'est vu infliger une amende de 8.000 euros pour son bras d'honneur à l'égard du kop de l'Atalanta après l'égalisation de Cavani à la 94e. Ce n'est pas la première fois que le coach napolitain est coupable d'un tel geste mais cette fois, il avait des circonstances atténuantes : les supporters adverses lui ont jeté régulièrement des boules en papier, ce qui a valu 15.000 euros d'amende à leur club.Non, il n'est pas fini : Gigi Buffon a retrouvé les sensations qui, voici quelques saisons, l'ont sacré meilleur gardien du monde. Le succès à la Lazio porte son sceau d'autant que ses défenseurs n'ont pas été intransigeants. Après la défaite à l'Udinese, le vestiaire de la Roma est devenu un ring. Osvaldo, surnommé Cheval fou, a décoché un coup de poing à un équipier, un geste qui lui a valu dix jours de suspension de la part du club et probablement l'exclusion de l'équipe d'Italie. NICOLAS RIBAUDO" J'ai appris à devenir un attaquant complet ici en Italie et je continue à m'améliorer. " Zlatan Ibrahimovic qui a dépassé la barre des 100 buts (101 pour être précis) en Serie A.