LA JUVENTUS TOUJOURS DANS LE ROUGE. Le premier trimestre de la saison 2011-2012 a été clôturé avec une perte nette de 26,1 millions contre 18,5 millions un an plus tôt. Cette différence s'explique par la non-participation aux coupes d'Europe ce qui a engendré une baisse des rentrées : 33,7 millions contre 48,8 lors du premier trimestre 2010-2011. En baisse également les dépenses (46 millions au lieu de 57,3) et surtout la dette globale au 30 septembre (93,5 millions contre 121,2). Ces chiffres semblent donner tort au président AndreaAgnelli, qui avait annoncé que le club allait retrouver ses " fondamentaux " et retrouver une gestion saine. Pourtant , le dirigeant se veut optimiste. Il va continuer à baisser la masse salariale en cédant les joueurs surnuméraires comme Amauri dont le salaire est de 4 millions et qu'un club comme Tottenham se dit prêt à verser dès janvier si l'attaquant, libre e...

LA JUVENTUS TOUJOURS DANS LE ROUGE. Le premier trimestre de la saison 2011-2012 a été clôturé avec une perte nette de 26,1 millions contre 18,5 millions un an plus tôt. Cette différence s'explique par la non-participation aux coupes d'Europe ce qui a engendré une baisse des rentrées : 33,7 millions contre 48,8 lors du premier trimestre 2010-2011. En baisse également les dépenses (46 millions au lieu de 57,3) et surtout la dette globale au 30 septembre (93,5 millions contre 121,2). Ces chiffres semblent donner tort au président AndreaAgnelli, qui avait annoncé que le club allait retrouver ses " fondamentaux " et retrouver une gestion saine. Pourtant , le dirigeant se veut optimiste. Il va continuer à baisser la masse salariale en cédant les joueurs surnuméraires comme Amauri dont le salaire est de 4 millions et qu'un club comme Tottenham se dit prêt à verser dès janvier si l'attaquant, libre en juin, lui est cédé gratuitement. Mais il y a surtout l'augmentation des recettes : le nouveau stade fait le plein. Depuis le 3 novembre, des visites des installations (4 par jour et 8 les jours fériés) sont organisées. Le Juventus Stadium Tour dure 70 minutes et le prix d'entrée est de 10 euros, 8 pour les enfants. PRANDELLI ENGAGÉ PAR DE LAURENTIIS. Le coach de la Squadra est connu pour ses talents d'artiste. Après avoir joué dans une pièce de théâtre dialectal à but philanthropique, Cesare Prandelli va faire son cinéma en jouant le rôle d'un VIP victime d'une panne de voiture dans Vacanze di Natale a Cortina réalisé par Neri Parenti, sortie prévue le 16 décembre. Ce film est un nouvel épisode d'une série sans prétention revenant chaque année à la Noël et dont le grand argentier est Aurelio De Laurentiis, le président de Naples. ET ENCORE DEUX COACHES OUT. Il ne faut pas se fier à un président qui dit conserver sa confiance à son coach après une défaite. Certainement pas à MassimoCellino, le boss de Cagliari, qui n'a pas mis beaucoup de temps à changer d'avis : quelques heures après son discours positif au terme de la défaite à l'Atalanta, il a viré Massimo Ficcadenti et l'a remplacé par Davide Ballardini, qui débarque pour la troisième fois chez les Rossoblù sardes. C'est le troisième coach de Cagliari cette saison puisque Roberto Donadoni avait déjà été remercié le 12 août. Cellino est ce que l'on peut appeler un " bouffe coaches " : en 21 ans de présidence, il n'a conservé qu'à sept reprises un entraîneur pendant toute la saison. Quelques heures plus tôt, la Fiorentina avait remercié Sinisa Mihajlovic, dont la position était branlante depuis son arrivée voici 17 mois. Il n'y a jamais eu de feeling entre le Serbe et le public qui, après la défaite à Chievo, a attaqué la direction coupable d'avoir soutenu le coach la semaine précédente suite à la victoire acquise dans la douleur contre Genoa. Son successeur est Delio Rossi dont le nom circulait déjà depuis quelques semaines. Cela porte à sept le nombre de coaches remerciés cette saison, Donadoni et Stefano Pioli (Palerme) l'avaient été avant les trois coups, puis ont suivi Gian Piero Gasperini (Inter), Pierpaolo Bisoli (Bologne) et Marco Giampaolo (Cesena) CALCIOPOLI : MOGGI CONDAMNÉ. Ces dernières semaines, l'ex-dirigeant de la Juventus avait fait des sorties musclées dans la presse mais cela ne l'a pas empêché d'être condamné à 5 ans et 4 mois de réclusion. LucianoMoggi a été reconnu coupable " d'association de malfaiteurs et de fraude sportive ". Les deux ex-désignateurs des arbitres, PaoloBergamo et Pierluigi Pairetto se sont vu attribuer des peines de réclusion respectivement de 3 ans et 8 mois et d'1 an et 4 mois. Les parties concernées iront en appel. REMISES. Reportés en raison du mauvais temps, Genoa-Inter est fixé au mardi 13 décembre et, après de longues palabres, Naples et la Juventus sont tombés d'accord sur la date du 29 novembre, obligeant la Ligue pro à modifier les horaires des matches d'ouverture et de clôture des journées concernées. Pendant qu'une firme de Taïwan sortait un dessin animé reprenant toutes ses conneries, Mario Balotelli a inscrit contre la Pologne son premier but pour la Squadra et a été à la base du second. Là, il n'y a eu que des félicitations pour Super Mario. Arturo Vidal, a été écarté de la sélection chilienne. Selon le milieu de la Juventus, il serait arrivé avec 45 minutes de retard d'une permission. Mais cela semble bien léger pour inciter le sélectionneur, Claudio Borghi, à se passer sur-le-champ de cinq joueurs (Beausejour, Valdivia, Jara et Carmona). NICOLAS RIBAUDO" Le problème de l'Inter est que pour le moment la différence entre les réserves et les titulaires est trop grande "Wesley Sneijder, qui se fait remarquer quand il joue.