DEL PIERO CLAP DERNIÈRE. La semaine dernière, Andrea Agnelli, le président de la Juventus, a demandé qu'on applaudisse " un homme qui est un modèle de continuité et qui en est à sa dernière saison à la Juventus ", au début d'une importante réunion. Alessandro Del Piero, qui va bientôt fêter ses 38 ans, a disputé 683 matches en 19 ans pour la Juventus, en comptant son entrée tardive samedi soir, et il a inscrit 284 buts. L'attaquant a réagi : " Disons que le président m'a rappelé à temps que mon contrat prend bientôt fin. " Même si Del Piero est surtout réserve et joker ces derniers mois, il intéresse des clubs des Etats-Unis, du Qatar et Padoue, son ancienne formation, qui évolue maintenant en Serie B.
...

DEL PIERO CLAP DERNIÈRE. La semaine dernière, Andrea Agnelli, le président de la Juventus, a demandé qu'on applaudisse " un homme qui est un modèle de continuité et qui en est à sa dernière saison à la Juventus ", au début d'une importante réunion. Alessandro Del Piero, qui va bientôt fêter ses 38 ans, a disputé 683 matches en 19 ans pour la Juventus, en comptant son entrée tardive samedi soir, et il a inscrit 284 buts. L'attaquant a réagi : " Disons que le président m'a rappelé à temps que mon contrat prend bientôt fin. " Même si Del Piero est surtout réserve et joker ces derniers mois, il intéresse des clubs des Etats-Unis, du Qatar et Padoue, son ancienne formation, qui évolue maintenant en Serie B. LA JUVENTUS AUGMENTE SON CAPITAL DE 120 MILLIONS. Cela devrait permettre d'effacer le déficit de la saison passée, qui s'élève à 95,5 millions d'euros et qu'Agnelli juge inacceptable. C'est la pire perte de l'histoire du club et elle provient essentiellement de la construction du stade. Endéans les cinq ans, la Juventus doit redevenir un grand club européen. Afin de lutter contre les premières conséquences de cette perte, tous les moyens disponibles, soit 70,3 millions, vont être utilisés. Le sponsor principal, Exor, présidé par John Elkann, un cousin d'Agnelli qui possède 60 % des parts, va déjà verser 72 millions pour ce nouveau capital. LES GARDIENS ÉTRANGERS DOMINENT LA SERIE A. Pour la première fois dans l'histoire du football transalpin, l'élite compte plus de gardiens étrangers que d'italiens. Onze des vingt clubs de D1 ont un portier étranger. Ces trois dernières années, le contingent étranger était de huit, contre cinq il y a cinq ans et trois en 2004-2005. L'Atalanta, Cagliari, Cesena, Chievo, la Juventus, la Lazio, Milan, le Napoli et Parme font toujours confiance à un Italien. Le Brésilien Taffarel a été le premier gardien étranger du football moderne, en 1990. Il était devenu le coéquipier de Georges Grün à Parme, qui venait d'être promu. Parmi les étrangers, on trouve aussi Jean-FrançoisGillet (Bologne) et le Belgo-Albanais Samir Ujkani (Novara). GIGI SIMONI EST LE PLUS ANCIEN COACH D'ITALIE. Agé de 72 ans, Simoni est resté sans travail pendant deux ans et demi mais depuis la semaine dernière, il entraîne Gubbio, une équipe de bas de tableau en D2. C'est son 17e club professionnel depuis ses débuts à la Genoa en 1974. Il a connu son plus grand triomphe en 1998 avec l'Inter de Ronaldo. Il a alors remporté la Coupe UEFA. Simoni est le deuxième entraîneur le plus âgé de tous les temps, les deux premières divisions réunies : Niels Liedholm avait 74 ans et sept mois lors de son dernier mandat. De nos jours, Simoni est le plus ancien de Serie A et B, suivi par son collègue de la Lazio, Edy Reja (66 ans). L'ATALANTA BERGAME A 104 ANS. Le club du nord est remonté parmi l'élite cette saison et a entamé le championnat avec six points de pénalité, plusieurs joueurs et membres du club étant impliqués dans une falsification de paris. Wesley Sneijder est de retour et l'Inter renoue avec la victoire contre Lille, avec brio. Sneijder a gagné des points sur Eden Hazard, que l'Inter pistait, voire piste toujours, pour lui succéder. La Lazio n'a pas encore gagné et ne compte que deux points dans une poule pourtant accessible, avec le FC Zürich, le Sporting Lisbonne et Vaslui. Quatre jours plus tôt, Miroslav Klose avait marqué le but décisif dans le derby romain mais quand il ne joue pas, la Lazio est une équipe banale. C'est le nombre de minutes qu'il a fallu à Kevin-Prince Boateng pour inscrire un hat-trick sur le terrain de Lecce. Entré en seconde période, alors que Lecce menait 3-0, l'international ghanéen a réalisé cet exploit entre la 49e, à la 55e et à la 63e. Yepes se chargeait du but de la victoire (3-4) à la 83e. C'est le triplé le plus rapide depuis celui de David Trezeguet il y a dix ans réalisé en dix minutes. GEERT FOUTRÉ" Tout le monde dit que nous jouons bien. Il n'y a qu'en Italie qu'on nous qualifie d'équipe de contre. " Walter Mazzarri, l'entraîneur de Naples, répondant au compliment de Jupp Heynckes