LES CINQ ERREURS DE LEONARDO. Lors d'un référendum effectué avant le retour de Ligue des Champions, 81,4 % des supporters interistes regrettaient José Mourinho. Chiche, qu'ils sont encore plus nombreux depuis la défaite à Parme où, une fois encore, leur équipe a donné l'impression de ne pas avoir de système de jeu. Lors de ses dernières sorties, l'Inter a très sporadiquement rappelé celle qui a réussi le triplé. Que ce soit en 4-2-3-1 ou avec un losange au milieu, il n'y a eu aucune différence : l'Inter n'a jamais eu l'ombre d'une réaction. Deuzio, on peut se demander ce qui arrive à Maicon et à Thiago Motta (pas retenus samedi) et à Sneijder (encore une fois sur le banc), qui ne courent pas et ne contrent pas les adv...

LES CINQ ERREURS DE LEONARDO. Lors d'un référendum effectué avant le retour de Ligue des Champions, 81,4 % des supporters interistes regrettaient José Mourinho. Chiche, qu'ils sont encore plus nombreux depuis la défaite à Parme où, une fois encore, leur équipe a donné l'impression de ne pas avoir de système de jeu. Lors de ses dernières sorties, l'Inter a très sporadiquement rappelé celle qui a réussi le triplé. Que ce soit en 4-2-3-1 ou avec un losange au milieu, il n'y a eu aucune différence : l'Inter n'a jamais eu l'ombre d'une réaction. Deuzio, on peut se demander ce qui arrive à Maicon et à Thiago Motta (pas retenus samedi) et à Sneijder (encore une fois sur le banc), qui ne courent pas et ne contrent pas les adversaires. Ils sont mous au point de donner l'impression de se promener, rendant encore plus improbable la récupération du ballon. Tertio, Leonardo n'est plus lui-même quand le niveau de tension augmente. Le Brésilien n'aime pas les statistiques mais celles-ci le clouent : en 11 rencontres de Ligue des Champions, il n'en a remporté que trois contre trois nuls et cinq défaites. Un désastre quand on sait qu'avec Milan et l'Inter, il n'a remporté aucun match à élimination directe à domicile. Quatre, pression ou pas, quand la rencontre prend un mauvais virage, le coach n'est pas capable de lui faire adopter un autre visage. Mis à part lors du retour au Bayern Munich, il n'a jamais trouvé la parade pour que son équipe sorte du tunnel. Enfin, ses analyses ne sont pas très cohérentes. Après le derby, il prétend que le goal rapide de Pato a conditionné la rencontre mais quand on lui demande pourquoi il n'en a pas été de même avec celui de Stankovic après 20 secondes contre Schalke, il ne répond pas. NAPLES ENCAISSE. Pour la quatrième année consécutive, le club a bouclé l'exercice comptable en boni et il y a de grandes chances que le prochain le soit aussi. La lutte en tête du classement a emmené plus de monde au stade, le club ayant déjà empoché 20 millions avec une recette record contre Liverpool (1.903.650 euros) et surtout a gonflé le merchandising. Et si l'équipe se qualifie pour les poules de la Ligue des Champions, elle verra encore croître le nombre d'abonnés (seulement 13.000 fans cette saison), la participation financière de ses sponsors et ses droits tv (53 millions). Très attentif au fair-play financier, le président Aurelio De Laurentiis a annoncé qu'il disposera d'une trentaine de millions pour effectuer son marché en vue de réussir sa campagne européenne. Les premières acquisitions sont connues : le défenseur argentin d'Estudiantes FedericoFernandez et l'attaquant slovène de Groningue TimMatavz, tous deux 21 ans. TOTTI DÉMÉNAGE. Cela n'est pas une conséquence du rachat de l'AS Rome par le groupe américain de DiBenedetto mais le capitaine giallorosso a décidé de quitter son bungalow de 500 m carrés pour aller vivre dans le nouveau gratte-ciel super-technologique, Eurosky Tower, situé dans le quartier EUR. Selon le magazine Panorama, dans l'annonce outre la description du bien et son prix de vente (5,3 millions d'euros), il était indiqué que les personnes qui désirent perdre du temps et les... Laziali devaient s'abstenir. C'est le montant versé par Diego Della Valle en faveur des victimes de la catastrophe au Japon. Le président de la Fiorentina a fait ce don via sa société Tod's, spécialisée dans la chaussure, et qui bien installée au Pays du Soleil levant depuis 2004, année du transfert d'Hidetoshi Nakata. L'Udinese est la vraie surprise de ce championnat. Même privée de son duo d'attaque Di Natale-Sanchez, elle gagne à Naples notamment grâce à la superbe prestation du milieu Gökhan Inler. La Sampdoria coule à pic. Samedi vers 3 heures du mat, des pseudos supporters ont attaqué le car ramenant Palombo et les siens à Gênes. A Milan, les Doriani ont été médiocres mais cela ne justifie en aucune manière la prise d'assaut du car et les menaces de mort. NICOLAS RIBAUDO" Je ne veux pas une équipe arrogante mais pas aussi désarmante non plus. " Massimo Moratti, président de l'Inter