NAINGGOLAN À LA PLACE DE GATTUSO ? Le médian central de 22 ans réalise une brillante saison avec Cagliari, qui l'a transféré l'été dernier de Piacenza (Serie B) pour 2,2 millions d'euros. Notre compatriote est arrivé dans la Botte en 2005. Nainggolan a l'opportunité de devenir le troisième Belge de tous les temps à porter le maillot milanais, après EricGerets et Louis Van Hege. Toutefois, si GennaroGattuso, sous contrat à Milan jusqu'en 2012, a reçu une offre alléchante d'Anzhi Makhatchkala, le club du Daghestan où évolue déjà Mbark Boussoufa, il dément, comme Milan, tout départ avant un an.
...

NAINGGOLAN À LA PLACE DE GATTUSO ? Le médian central de 22 ans réalise une brillante saison avec Cagliari, qui l'a transféré l'été dernier de Piacenza (Serie B) pour 2,2 millions d'euros. Notre compatriote est arrivé dans la Botte en 2005. Nainggolan a l'opportunité de devenir le troisième Belge de tous les temps à porter le maillot milanais, après EricGerets et Louis Van Hege. Toutefois, si GennaroGattuso, sous contrat à Milan jusqu'en 2012, a reçu une offre alléchante d'Anzhi Makhatchkala, le club du Daghestan où évolue déjà Mbark Boussoufa, il dément, comme Milan, tout départ avant un an. TREIZE COACHES VIRÉS. L'année dernière, 16 entraîneurs ont été renvoyés. A Parme, Franco Colombo (56 ans) succède à PasqualeMarino. Quant à Delio Rossi, il est revenu à Palerme après quatre journées de championnat. Viré après un désastreux 7-0 contre Udinese, il reprend la place de Serse Cosmi. Brescia a également repris l'entraîneur renvoyé il y a quelques mois. C'est le 29e changement d'entraîneur de Maurizio Zamparini en 24 ans de présidence, à Venise puis à Palerme. PHILIPPE MEXÈS QUITTE ROME. Le défenseur français (29 ans) effectue toutefois ses adieux en mode mineur : la semaine dernière, contre la Juventus, il s'est occasionné une déchirure des ligaments croisés du genou gauche. Il a été immédiatement opéré mais ne rejouera évidemment plus cette saison. L'international français a lui-même annoncé la fin de ce chapitre de sept ans, vraisemblablement au profit de Milan. LE MYSTÈRE BUFFON. Voici dix jours, le gardien qui avait effectué le déplacement n'a finalement pas été repris dans le noyau pour le match du soir contre Rome. Officiellement, la Juventus a signalé qu' " il n'a pas joué pour une question physique ". Pourtant, à 12 h 30, Buffon avait normalement dîné avec ses équipiers. Rien ne laissait présager sa non-sélection et c'est seulement vers 18 h que le médecin a communiqué à Delneri l'indisponibilité du joueur, qui avait déjà mis le cap sur Turin. L'entourage du gardien a prétexté un état grippal mais, selon certaines indiscrétions, il se serait plaint à deux reprises pendant la semaine de douleurs au dos. Et comme on le sait, quand on parle de mal au dos, dans son cas, on peut craindre le pire depuis qu'il a été opéré d'une hernie. C'est sans doute pour cette raison que le club n'a pas communiqué sur la nature du mal. Entre-temps, Marco Storari (34 ans), transféré l'été dernier de la Sampdoria et titulaire pendant l'indisponibilité de Buffon, a été brillant à Rome. A tel point qu'il s'est permis de déclarer au terme du match : " Il faut être aveugle pour ne pas voir ce que j'ai accompli. Or, je ne pense pas que notre entraîneur soit aveugle. " Le week-end dernier, contre Genoa, Storari, qui a prolongé à la Juventus, était toujours dans le but pendant que le mystère Buffon s'épaississait d'autant que l'on annonce vers l'AS Rome. Le portier de l'équipe nationale dispute sa dixième saison à la Juventus. C'est le nombre de présidents que Bologne a usés lors des neuf derniers mois. Le nouveau, Albano Guaraldi, détient 17 % des parts et est le deuxième plus gros actionnaire après Zanetti, qui a jeté l'éponge après 76 jours. La passation des pouvoirs s'est déroulée en toute sérénité au sein du groupe d'entrepreneurs qui s'occupe de Bologne depuis l'hiver. TOP Auteur de deux buts contre Udinese, Francesco Totti a offert à Rome une victoire qui lui ouvre les portes du tour préliminaire de la LC. C'est la troisième fois en un mois qu'il marque deux buts en un match. " Je ne suis pas encore usé. Même à vingt ans, je n'étais pas meilleur ", a-t-il commenté. A peine revenu de suspension, Zlatan Ibrahimovic a pris un carton jaune et un rouge direct contre la Fiorentina. Déjà en sursis, le Suédois risque trois matches de suspension. GEERT FOUTRÉ" J'étais très bien assis sur le banc que j'ai installé chez moi. " Delio Rossi, à nouveau entraîneur de Palerme