NOCES D'ARGENT À MILAN. Dimanche contre Chievo, les Milanisti ont porté un maillot spécial avec l'autographe de Silvio Berlusconi placé en dessous d'une inscription " 20 février 1986-20 février 2011 " brodée entre le logo de l'équipementier et le blason du club. Cela fait exactement 25 ans donc que l'actuel Premier ministre italien a racheté le club. A l'époque, Milan qui ne se remettait pas de deux descentes (une pour corruption et l'autre sportive) était au bord de la faillite. Le président Giuseppe Farina finira d'ailleurs en prison pour faux bilan. Berlusconi a toujours déclaré que pour lui, " Milan est une aventure romantique " mais avant cela il avait voulu reprendre à deux reprises l'Inter se faisant devancer par Ivanoe Fraizzoli et son successeur Ernesto Pellegrini....

NOCES D'ARGENT À MILAN. Dimanche contre Chievo, les Milanisti ont porté un maillot spécial avec l'autographe de Silvio Berlusconi placé en dessous d'une inscription " 20 février 1986-20 février 2011 " brodée entre le logo de l'équipementier et le blason du club. Cela fait exactement 25 ans donc que l'actuel Premier ministre italien a racheté le club. A l'époque, Milan qui ne se remettait pas de deux descentes (une pour corruption et l'autre sportive) était au bord de la faillite. Le président Giuseppe Farina finira d'ailleurs en prison pour faux bilan. Berlusconi a toujours déclaré que pour lui, " Milan est une aventure romantique " mais avant cela il avait voulu reprendre à deux reprises l'Inter se faisant devancer par Ivanoe Fraizzoli et son successeur Ernesto Pellegrini. Entre-temps, Milan est devenu le club le plus titré au monde grâce aux 5 Ligues des Champions, 5 Supercoupes d'Europe et 3 Mondiaux des Clubs remportées pendant cette période en plus des 7 scudetti, d'une Coupe et 5 Supercoupes nationales. Et à Chievo, Milan s'est imposé avec un premier goal entaché d'une faute de main de Robinho. TOUS CONTRE RANIERI ! Le vestiaire de l'AS Rome c'est une poudrière. Et après les défaites face à Naples et au Shakhtar des joueurs se sont joints au P.A. R (le parti anti-Ranieri). Le dernier gros cas : Marco Borriello. A l'image de toute l'équipe, l'attaquant n'avait pas bien joué contre Naples et s'était retrouvé sur le banc en Ligue des Champions. Le joueur râle et quand, à la mi-temps, les caméras cadrent le banc, elles filment Borriello en train de dire à un équipier : " Je suis sur le banc, moi qui ai marqué 25.000 buts ! ". D'accord, l'ex- Milanista exagère mais il a quand même buté 15 fois (10 en championnat et 5 en Coupes). Il a été le seul avant à avoir eu un rendement convenable. Il a joué avec une fracture au visage, avec un tuteur à l'épaule, avec une infiltration au genou et une cheville gonflée. Conclusion du joueur : " Je ne suis pas un phénomène mais après tout ce que j'ai fait en Champions League, j'espérais commencer le match. " Autre nouveau membre du PAR : Bogdan Lobont. Le gardien n'a pas pu partir à Galatasaray parce que le coach lui avait fait comprendre qu'il l'aurait préféré à Julio Sergio. Mais désormais, le Roumain est devenu la réserve de la réserve, Doni. Et ce n'est pas la quatrième défaite d'affilée (4-3 à Genoa après avoir mené 0-3 à la 51e !) qui a arrangé les choses. Bonne chance au nouveau coach, Vincenzo Montella. BON ANNIVERSAIRE ADRIANO. Et pendant que la présidente, Rosella Sensi, descend dans le vestiaire pour tancer les joueurs et que le peuple romanista crie sa haine, Adriano se la coule douce au Brésil. Pardon, soigne son épaule meurtrie ! Au programme, conduite au volant en état d'ébriété avec retrait du permis de conduire, plage et sortie jusqu'à 8 h du mat' au Sao Nunca, le disco-bar à la mode du quartier Barra da Tijuca. Ambiance avec les copains et copines dont les connues Mulher Melao et MulherMaçà, célèbre pour avoir été désignée à plusieurs reprises " plus beau bumbum " (popotin) du pays. Jeudi, jour de l'anniversaire, le manager de l'Empereur s'en est pris à la presse, qui publie toutes ces informations dans le but de déstabiliser le joueur : " Il n'y a quand même rien de mal à boire une bière pour son 29e anniversaire ! ". On se demande ce qu'en pensent les supporters qui ont tenté samedi de forcer l'entrée du centre d'entraînement en criant " mercenaires, mercenaires ", ce qui est le cas d' Adriano qui perçoit 4,5 millions par an. Une triste matinée marquée par des jets de pierres, de fumigènes et d'une bombe que les carabiniers ont réprimés par des assauts et des lacrymogènes. La Juventus aimerait garder Alberto Aquilani, que Liverpool lui a prêté pour une saison avec une option d'achat à 16 millions. Une somme que la direction turinoise voudrait voir à la baisse. Si le San Paolo est devenu un genre de Fort Knox où les attaquants adverses n'ont plus marqué depuis 952 minutes, c'est aussi grâce à Morgan De Sanctis, un vieux (33 ans) gardien sous-estimé. Lecce a décroché la victoire sur la Juventus qu'il attendait depuis septembre 1999 : merci à Giorgio Chiellini, que l'on a rarement vu aussi régulièrement battu dans le un contre un et qui a mis Gigi Buffon dans l'embarras au point de se faire exclure à la 12e. NICOLAS RIBAUDO" Qui a dit que je ne serai plus là l'an prochain ? Les candidats acquéreurs du club m'ont déjà proposé un contrat. " Claudio Ranieri, le matin de la défaite à Genoa qui lui a valu son C4.