MILITO ET LES SEPT OSCARS DE L'INTER. Le Footballeur pro de Sport/Foot Magazine version italienne a été célébré la semaine dernière. Dans ce cas-ci aussi ce sont les joueurs qui votent mais sur l'année civile et non pas sur le championnat comme chez nous. Les votes récoltés juste avant le départ en vacances d'été ont consacré l'Inter, désignée Equipe de l'année. Sur le plan individuel, Diego Milito a été sacré Joueur de l'année et, par la force des choses, Joueur étranger de l'année. Julio Cesar (Gardien de l'année) et Walter Samuel-(Défenseur de l'année à égalité avec Giorgio Chiellini de la Juventus) ont aussi été primés. Un des moments les plus forts de la cérémonie a été la vidéo où on a vu José Mourinho remercier les joueurs de ...

MILITO ET LES SEPT OSCARS DE L'INTER. Le Footballeur pro de Sport/Foot Magazine version italienne a été célébré la semaine dernière. Dans ce cas-ci aussi ce sont les joueurs qui votent mais sur l'année civile et non pas sur le championnat comme chez nous. Les votes récoltés juste avant le départ en vacances d'été ont consacré l'Inter, désignée Equipe de l'année. Sur le plan individuel, Diego Milito a été sacré Joueur de l'année et, par la force des choses, Joueur étranger de l'année. Julio Cesar (Gardien de l'année) et Walter Samuel-(Défenseur de l'année à égalité avec Giorgio Chiellini de la Juventus) ont aussi été primés. Un des moments les plus forts de la cérémonie a été la vidéo où on a vu José Mourinho remercier les joueurs de l'avoir élu Entraîneur de l'année pour la deuxième fois. " L'année dernière lorsque j'ai reçu l'Oscar, je me suis dit que la plus belle chose pour les entraîneurs c'est le respect des joueurs ; cette année, j'ai la certitude d'avoir également le respect de mes adversaires. " Dernier Interiste primé : Maicon pour le plus beau goal de la saison (un super numéro contre la Juventus). Totò Di Natale (Udinese) a réussi un triplé : Joueur italien de l'année, Meilleur buteur et Oscar du fair-play. Les autres lauréats : Javier Pastore (Palerme, Jeune de l'année), Edinson Cavani (Palerme et Naples, Révélation de l'année choisie par le public) et Emidio Morganti (Arbitre de l'année). ZARATE, C'EST ENCORE RATÉ. Lors de son arrivée en août 2008, l'Argentin de la Lazio a frappé les esprits en marquant des buts importants avant de s'éteindre. Mais un sursaut en fin de championnat et une brillante prestation lors de la Supercoupe 2009 remportée contre l'Inter avaient incité la direction à débourser les 23 millions réclamés par l'Al-Sadd (Emirats Arabes). Malgré un championnat 2009-2010 pas vraiment exceptionnel, le président ClaudioLotito a décidé de le garder et a décliné les offres de Liverpool et surtout de Tottenham, qui étaient inférieures à 20 millions. Une erreur : l'attaquant n'en fait qu'à sa tête et cette fois, c'est carrément la rupture avec son coach, qui n'a pas hésité à le casser dans la presse. Voici dix jours à Bologne, Edy Reja a même laissé Maurito sur le banc. Ce qui ne l'a pas empêché de se distinguer en fin de match en shootant un ballon en direction d'un adversaire le touchant à la nuque et en tentant d'en frapper un autre... Ces minutes de folie ont valu trois matches de suspension et désormais le Lotito se demande s'il ne ferait pas mieux de s'en séparer. Evidemment, le problème reste le même : comment faire pour ne pas perdre trop d'argent parce qu'aujourd'hui, l'Argentin vaut tout au plus 10 millions. VAN BOMMEL EXCLU ! Tout va très vite pour le milieu hollandais : son transfert vers Milan a été réglé en sept jours, il a été directement titularisé contre Catane samedi et il s'est fait exclure (deux jaunes) dès la 54e minute ! Le Néerlandais, qui ne pourra jouer en Coupe d'Europe, a signé jusqu'en fin de saison après avoir cassé son contrat avec le Bayern Munich, où il arrivait en fin de bail. Il n'a pas caché non plus que son rapport avec Louis van Gaal n'était plus au beau fixe parce que le coach avait l'intention de le laisser sur le banc pour donner plus d'espace à ToniKroos voire au nouvel arrivé, le Brésilien Luiz Gustav. Après Cassano, qui a poussé Pato vers le banc, Emanuelson et Van Bommel, Milan a également acquis Didac Vilà (21 ans), l'arrière de l'Espanyol Barcelone. C'est le nombre de mois que Mario Beretta est resté à la tête de Brescia où il avait remplacé Beppe Iachini le 6 décembre dernier. Son bilan : 5 défaites, dont la dernière contre Chievo qui lui a été fatale, et deux victoires. Et qui va le remplacer ? Iachini ! 12 millions plus Biabiany : c'est le prix déboursé par l'Inter pour GiampaoloPazzini. Monté au jeu à la mi-temps, l'attaquant a marqué deux buts et amené le penalty transformé par Eto'o. Alors qu'il attendait se mettre en évidence à l'Inter, Javier Pastore a été le plus mauvais sur le terrain. A la 61e, le milieu argentin a même raté le premier penalty de la saison alors que Palerme menait 1-2 ! NICOLAS RIBAUDO" Milan s'est renforcé parce qu'il a peur de nous ! "Marco Materazzi, le défenseur de l'Inter plus anti-Milan que jamais.