Leur avis

Marc Grosjean adjoint de Jordi Condom
...

Marc Grosjean adjoint de Jordi Condom Le rapport qualité-prix de notre mercato d'été est imbattable. Évidemment, on a la chance d'être un partenaire privilégié du FC Metz. On peut se demander pourquoi des joueurs comme Youssef Maziz et Georges Mikautadze n'ont pas reçu leur chance là-bas, quand on voit leur niveau chez nous. Mais la concurrence à Metz est encore d'un autre niveau. Maziz a besoin de se sentir important pour être performant et c'est le cas chez nous. Même chose pour Mikautadze, qui est complètement épanoui. Pendant son bref retour à Metz, entre la fin de la saison passée et le mois de septembre, il n'a pas toujours été utilisé à sa meilleure place et il n'avait plus les attaches humaines qu'il avait nouées ici. Marius, c'est un agent qui me l'a proposé en fin de saison dernière. J'ai visionné des images, je le trouvais intéressant et j'ai suggéré à Jordi Condom de le prendre. À ce moment-là, Mikautadze n'était pas encore revenu. Aujourd'hui, ils sont tous les deux à un haut niveau. Sambu est aussi une bonne pioche, c'est un gars de la région qui a fait une partie de sa formation à Seraing puis s'est retrouvé en France. Les gens de Metz le connaissaient et ça n'a pas été difficile de les convaincre. En plus, il est jeune et Belge. Poaty, c'est une trouvaille de la cellule de recrutement de Metz. Ils nous avaient garanti qu'on pouvait les croire, qu'il allait nous renforcer. Maintenant, on se concentre sur le mercato de janvier. Cissé et Jallow vont participer à la CAN. Deux joueurs importants. On discute avec la direction de Seraing et celle de Metz pour combler leur absence. Seraing vit une saison assez tranquille en venant de D1B et en n'ayant rien dépensé du tout pendant le mercato d'été. Qui dit mieux? Le club a de nouveau puisé dans le vivier de Metz et la plus belle réussite, comme la saison dernière, est GeorgesMikautadze, qui a repris son rythme de croisière en étant décisif pratiquement une fois par match. Un autre joueur arrivé (lui aussi gratuitement) crève l'écran: MariusMouandilmadji. Lui était carrément sans club. Avec Marius et Mikautadze, un autre joueur prêté par Metz achève ce qu'on surnomme "les 3 M": YoussefMaziz. Dans les arrivées de l'été, il y a des joueurs qu'on voit très peu en équipe première ( RobinDenuit, GiacomoD'Asaro, ZakariaSilini), mais ce n'est que logique parce qu'ils proviennent des équipes d'âge de Charleroi et Saint-Trond et étaient prévus au départ pour le noyau U21. MarsoniSambu et MorganPoaty, arrivés libres respectivement de Cholet et Guingamp, totalisent eux aussi un gros temps de jeu. Un autre Messin, MathieuCachbach, joue peu. Mais il n'a que vingt ans et n'avait pas encore fait son trou en France, donc on ne peut pas parler d'échec. C'est bien simple. Parmi les dix joueurs qui se sont posés au Pairay durant l'été, pas un seul ne peut être taxé de transfert raté. Le revers de la médaille, c'est que les gars prêtés par le grand frère ne s'éterniseront d'office pas à Seraing s'ils réussissent leur saison. Il faudra donc à nouveau construire dans quelques mois. Mais le vivier de Metz est si large que ça ne semble inquiéter personne.