La Belgique a commencé son parcours de qualification pour le Mondial 2006 par une contre-performance à domicile contre la Lituanie. Je ne jugerai pas la manière car étant retenu par d'autres obligations, je n'ai pas vu la moindre image de ce match. J'ai évidemment entendu et lu certains commentaires peu élogieux sur la prestation de nos Diables mais dans ce genre de rencontres, finalement, seul le résultat brut compte et de ce point de vue, il faut bien admettre que l'équipe nationale a failli. Il n'y a rien de catastrophique à cela et les scores réalisés par la France, l'Angleterre et la Grèce me font penser que nous ne sommes pas les seuls à être déçus. Mais ce qui me tourmente un peu au sujet de la sélection, c'est la sélection en elle-même.

J'avais déjà parlé dans un précédent article du cas Tristan Peersman vis-à-vis d'Anderlecht (loin de moi l'idée de faire une fixation sur le garçon) et sa sélection en tant que titulaire dans un pays dont la renommée des gardiens de but n'est plus à faire a de quoi surprendre. Anthony Vanden Borre, lui, ne joue pas à Anderlecht mais est sélectionné. Idem pour LuigiPieroni et pour Dufer. Grégory, que j'apprécie particulièrement mais qui relève à peine d'une blessure musculaire et est convoqué alors que sa forme actuelle ne peut pas être de niveau international.

Il fut un temps où pour décrocher une cape, il fallait avoir presté de longs mois à un haut niveau et généralement dans un club alignant de bons résultats. On prenait également les joueurs sur leur forme du moment et c'est peut-être cela qui nous a permis de nous qualifier six fois consécutivement pour la phase finale de la Coupe du Monde. Le sélectionneur actuel prétend que ces joueurs ont bénéficié de la même période de préparation que les autres mais il faut se dire que s'ils ne jouent pas dans leur club respectif avec un entraîneur qui, lui, les suit au quotidien, c'est que leur forme n'est pas tout à fait optimale ou que leur niveau actuel n'est pas encore suffisant. Par contre, à la question posée par un journaliste quant à une prochaine sélection de Tom De Mul, il répond que c'est beaucoup trop tôt alors que lui est titulaire à l'Ajax depuis le début de la saison et est donc à mon avis dans une excellente forme physique.

Ne tombons bien sûr pas dans la sinistrose car il reste 27 points à prendre et tout est encore possible, même pour la première place du groupe. La proposition du sélectionneur national de diminuer le quota de footballeurs étrangers pourrait permettre aux meilleurs Belges d'être plus forts puisqu'ils seraient plus nombreux. Et les étrangers devraient être également de qualité car les clubs seraient limités dans leur choix et donc obligés de privilégier le qualitatif par rapport au quantitatif. Espérons que cette démarche puisse aboutir car je pense qu'elle pourrait élever le niveau de notre football de représentation. Mais pour l'Allemagne, il est évidemment trop tard et il faut bien faire avec ce que l'on a. Réunissons donc toutes les forces vives afin de décrocher une septième qualification consécutive pour la Coupe du Monde !

Etienne Delangre

S'ils ne jouent pas avec un entraîneur qui les suit au quotidien, c'est que LEUR NIVEAU N'EST PAS ENCORE SUFFISANT

La Belgique a commencé son parcours de qualification pour le Mondial 2006 par une contre-performance à domicile contre la Lituanie. Je ne jugerai pas la manière car étant retenu par d'autres obligations, je n'ai pas vu la moindre image de ce match. J'ai évidemment entendu et lu certains commentaires peu élogieux sur la prestation de nos Diables mais dans ce genre de rencontres, finalement, seul le résultat brut compte et de ce point de vue, il faut bien admettre que l'équipe nationale a failli. Il n'y a rien de catastrophique à cela et les scores réalisés par la France, l'Angleterre et la Grèce me font penser que nous ne sommes pas les seuls à être déçus. Mais ce qui me tourmente un peu au sujet de la sélection, c'est la sélection en elle-même. J'avais déjà parlé dans un précédent article du cas Tristan Peersman vis-à-vis d'Anderlecht (loin de moi l'idée de faire une fixation sur le garçon) et sa sélection en tant que titulaire dans un pays dont la renommée des gardiens de but n'est plus à faire a de quoi surprendre. Anthony Vanden Borre, lui, ne joue pas à Anderlecht mais est sélectionné. Idem pour LuigiPieroni et pour Dufer. Grégory, que j'apprécie particulièrement mais qui relève à peine d'une blessure musculaire et est convoqué alors que sa forme actuelle ne peut pas être de niveau international. Il fut un temps où pour décrocher une cape, il fallait avoir presté de longs mois à un haut niveau et généralement dans un club alignant de bons résultats. On prenait également les joueurs sur leur forme du moment et c'est peut-être cela qui nous a permis de nous qualifier six fois consécutivement pour la phase finale de la Coupe du Monde. Le sélectionneur actuel prétend que ces joueurs ont bénéficié de la même période de préparation que les autres mais il faut se dire que s'ils ne jouent pas dans leur club respectif avec un entraîneur qui, lui, les suit au quotidien, c'est que leur forme n'est pas tout à fait optimale ou que leur niveau actuel n'est pas encore suffisant. Par contre, à la question posée par un journaliste quant à une prochaine sélection de Tom De Mul, il répond que c'est beaucoup trop tôt alors que lui est titulaire à l'Ajax depuis le début de la saison et est donc à mon avis dans une excellente forme physique. Ne tombons bien sûr pas dans la sinistrose car il reste 27 points à prendre et tout est encore possible, même pour la première place du groupe. La proposition du sélectionneur national de diminuer le quota de footballeurs étrangers pourrait permettre aux meilleurs Belges d'être plus forts puisqu'ils seraient plus nombreux. Et les étrangers devraient être également de qualité car les clubs seraient limités dans leur choix et donc obligés de privilégier le qualitatif par rapport au quantitatif. Espérons que cette démarche puisse aboutir car je pense qu'elle pourrait élever le niveau de notre football de représentation. Mais pour l'Allemagne, il est évidemment trop tard et il faut bien faire avec ce que l'on a. Réunissons donc toutes les forces vives afin de décrocher une septième qualification consécutive pour la Coupe du Monde !Etienne DelangreS'ils ne jouent pas avec un entraîneur qui les suit au quotidien, c'est que LEUR NIVEAU N'EST PAS ENCORE SUFFISANT