Nationalité : Français
...

Nationalité : Français Date de naissance : 17 décembre 1983 (34) Team : M-Sport Ford Voiture : Ford Fiesta Co-pilote : Julien Ingrassia (FRA)) La saison dernière : 1er Nombre de rallyes (victoires) : 123 (40) " Une chose est sûre : Sébastien Ogier n'égalera jamais le palmarès de Sébastien Loeb ", ont conclu les analystes après la saison de rallye de l'an passé, lorsque le Français a dû attendre l'avant-dernière manche, en Grande-Bretagne, pour remporter son cinquième titre mondial d'affilée. Une conclusion qui a fait très mal au Français de 34 ans, qui s'est mis en tête de faire au moins aussi bien que son légendaire compatriote, neuf fois champion du monde. Les astres étaient favorables pour Ogier. Champion du monde Junior en 2008, une première montée sur le podium un an plus tard - deuxième place au rallye de l'Acropole - et une première victoire en 2010, lorsqu'il avait roulé sept secondes plus vite que Loeb au Portugal. Les deux pilotes étaient équipiers chez Citroën Total, mais ils ne seront jamais amis. La hiérarchie était clairement établie chez le constructeur automobile français : Loeb était le leader et le deuxième pilote - le Belge François Duval et plus tard Dani Sordo - devait s'en accomoder. Ogier, qui avait refusé une proposition de Ford, n'en a pas tenu compte lorsqu'il a rejoint l'écurie : il a directement joué sa carte personnelle en 2011. Lors du rallye d'Allemagne, le neuvième de la saison, la bombe a éclaté. Ogier avait déjà trois victoires à son compteur, une de moins que le leader du championnat du monde, Loeb, qui venait de prolonger de deux ans son contrat chez Citroën, juste avant le départ à Trèves. " Je préfère gagner un titre mondial lorsqu'il est là, que trois lorsqu'il ne sera plus là ", a déclaré le professeur de ski de Gap. La guerre des Seb', a titré L'Équipe, après qu'Ogier - deuxième au terme de la première journée, derrière Loeb - eut fait fi des directives du team et remporté la deuxième étape. Il est alors parti chez Volkswagen Motorsport, pour rouler sur une Skoda Fabia aux performances très moyennes et se donner un an pour perfectionner la Polo. Avec succès : Ogier a remporté son premier titre mondial en 2013. " Je l'ai toujours dit : je suis le numéro un ", s'est exclamé le Français, qui a épousé durant l'été 2014 la présentatrice de télévision allemande Andrea Kaiser, l'ex de Lars Ricken, un footballeur du Borussia Dortmund et de la Mannschaft. Ogier a dominé quatre Championnats du monde, creusant un fossé a priori infranchissable avec les numéros deux - Thierry Neuville et Jari-Matti Latvala - jusqu'à ce que Volkswagen se retire fin 2016. Au volant de sa Ford Fiesta (M-Sport), le Français n'a plus gagné que deux rallyes et est subitement apparu plus vulnérable.