Depuis le début de saison, Charleroi n'a pas encore réussi son entrée au stade du Pays de Charleroi avec des défaites contre La Louvière (2-5) et Westerlo (0-1) mais a largement compensé ce manque par des prestations victorieuses en déplacement au Standard (1-2) et au GBA (0-1). A tel point que les Zèbres occupent la tête du classement des points pris à l'extérieur après deu...

Depuis le début de saison, Charleroi n'a pas encore réussi son entrée au stade du Pays de Charleroi avec des défaites contre La Louvière (2-5) et Westerlo (0-1) mais a largement compensé ce manque par des prestations victorieuses en déplacement au Standard (1-2) et au GBA (0-1). A tel point que les Zèbres occupent la tête du classement des points pris à l'extérieur après deux succès de rang et un 6 sur 6 hors de leur base. Cela ne peut être un hasard. On fait preuve d'un réel esprit combatif. On possède un groupe solide et cela se voit sur le terrain. De plus, c'est un juste retour des choses après des défaites frustrantes à Charleroi. On est un bloc défensif qui procède par contres mais il est encore un peu tôt pour dire que l'on est plus à l'aise en déplacement qu'à domicile. Contre le GBA, le but tombe tôt mais il arrive sur une rentrée en jeu près de la surface de réparation. Preuve que nous n'agissons pas qu'en contre. C'est vrai qu'on aurait pu perdre ce match la saison dernière ou du moins ne ramener qu'un point au lieu des trois mais nous n'y avons pas pensé. On a fait le match que nous voulions faire. On voit que l'on fait preuve de plus de rigueur, de plus de concentration et on a peut-être également ce petit brin de chance qui nous faisait défaut. Ce n'est pas important. Depuis le début de la saison, on joue en groupe et le bloc défensif a été plus impressionnant contre le GBA que mon but. Dans ce groupe, tout le monde se bat l'un pour l'autre et on remarque que, dans ces conditions, on sait forger des résultats. Cela nous permet d'aborder ces matches sans pression, sans avoir la peur au ventre. On a le moral avant de recevoir Bruges. Maintenant, on doit gagner à domicile par respect pour les supporters. On leur doit bien cela. Grâce à cette victoire, on se retrouve dans la première partie de tableau. C'est donc satisfaisant. (S. Vande Velde)