Qu'est-ce que cela fait d'être au coeur d'un buzz ?
...

Qu'est-ce que cela fait d'être au coeur d'un buzz ? (il rit) Ce sont les risques du métier ! Chaque journaliste en bord de terrain a déjà vécu un incident : un ballon qui tombe dans une flaque d'eau à proximité, etc. La différence, c'est quand la scène se passe en direct. Or, mon intervention n'était pas prévue dans la conduite de l'émission. Nous avons appris que le coup d'envoi était décalé de quinze minutes en raison du retard des supporters du Standard. C'est pour cette raison que j'ai pris la parole. Une demi-seconde avant l'impact, j'ai vu les gens en face de moi se braquer. Inconsciemment, je pense que j'ai préparé mon corps au choc car je n'ai pas eu mal. Je ne me suis pas retourné et j'ai enchaîné. Par contre, après le direct, mes souvenirs se sont comme effacés. Je ne savais plus si j'avais réussi à finir ma phrase à l'antenne. Messages sur les réseaux sociaux, diffusion de la vidéo sur les sites web de presse, ... Il y a eu beaucoup de réactions ! Je n'ai pas arrêté de recevoir des SMS ou des commentaires sur Facebook et Twitter. Même de la part de journalistes que je connais juste de nom ! Certains compatissaient à ma douleur, d'autres s'excusaient d'avoir ri... Ce qui m'a rassuré, c'est que de nombreux messages soulignaient mon professionnalisme. Vous allez intégrer les bêtisiers de fin d'année... J'ai vu que la séquence était passée dans Touche pas à mon poste et un collègue m'a dit qu'elle avait été diffusée en Allemagne. Les bêtisiers, ce sera l'occasion de reparler de moi ! (il rit) Mais sinon, c'est comme tous les buzz : on en parle et puis on passe à autre chose. Cette balle n'a pas changé ma vie ! Ce samedi, vous serez plus vigilant ? Je ne vais quand même pas sortir un casque ! Même si on ne sait jamais, ce serait quand même incroyable que la situation se répète. En 2016, lors de la finale Bruges-Standard, la chaîne avait déployé un dispositif conséquent. Ce sera encore le cas ? Il ne sera pas aussi important mais la couverture sera quand même importante. La prise d'antenne aura lieu à 20h20 sur RTL et pas sur Club. Des capsules enregistrées les semaines avant la finale (rencontre avec Ndongala, ...) seront diffusées. Anne Ruwet et Stéphane Pauwels accueilleront des invités et seront accompagnés de Mbaye Leye, tandis qu'Emiliano Bonfigli et Frédéric Herpoel commenteront la rencontre.