Sebastian Vettel a émergé de son hibernation en février, après avoir testé sa Ferrari SF71H flambant neuve. Il a déclaré que l'écurie avait travaillé d'arrache-pied pour combler son retard sur Mercedes. Ferrari n'en a pas moins perdu un ingénieur important, Lorenzo Sassi, qui a rejoint Mercedes, après avoir conçu le nouveau moteur, puissant. Mais apparemment, les Italiens ont surmonté ce départ sans peine.
...