Son humeur ne s'en ressent pas pour le moment. Sebastian Vettel avait entamé la saison de Formule 1 avec beaucoup d'ambition. Au volant de Ferrari, il était déterminé à mettre un terme à l'hégémonie de Mercedes et offrir à l'écurie italienne un nouveau titre mondial. Malheureusement, l'Allemand, âgé de 31 ans, doit bien constater que le bolide de son concurrent est plus efficace et ne montre de faille sur aucun circuit.
...