A l'invitation de la ville de Verviers et de Ronald Foguenne en particulier, j'ai répondu présent, mercredi dernier, au match de football organisé au stade de Bielmont. Tous les bénéfices de cette manifestation étaient versés à Child Focus et à Children Not in Unesco, deux associations bien connues. Si la première est dirigée par Jean-DenisLejeune (présent sur la pelouse et d'ailleurs auteur du premier but), la seconde est parrainée par Michael Schumacher en personne.
...

A l'invitation de la ville de Verviers et de Ronald Foguenne en particulier, j'ai répondu présent, mercredi dernier, au match de football organisé au stade de Bielmont. Tous les bénéfices de cette manifestation étaient versés à Child Focus et à Children Not in Unesco, deux associations bien connues. Si la première est dirigée par Jean-DenisLejeune (présent sur la pelouse et d'ailleurs auteur du premier but), la seconde est parrainée par Michael Schumacher en personne. On avait annoncé la présence de Schumi et il a tenu parole, ce qui a débouché sur une razzia des billets mis en vente. Car il ne faut pas se leurrer, si les quelques footballeurs sur le retour, les gens des médias, du monde du spectacle et les sportifs d'autres disciplines ont attiré des spectateurs, la presque totalité des 4.500 personnes sont venues pour voir le plus grand pilote de F1 à l'£uvre. C'est là qu'on se rend compte ce qu'est une superstar, qui à chaque touche de balle, déclenchait un tollé digne des plus grandes manifestations sportives. En compagnie de Jean-François de Sart et de Georges Grün, j'ai eu la chance d'être appelé à renforcer (!) l'équipe des pilotes en manque de défenseurs. Bien que n'étant pas un inconditionnel de F1, partager le vestiaire d'une légende vivante telle que Schumacher est un immense honneur ; et je dois dire que Schumi nous a mis directement à l'aise en nous parlant spontanément dès notre entrée dans le local réservé aux pilotes. Comme tout un chacun, l'image que je me faisais de lui à travers les médias ne correspond pas à celle qu'il nous a montrée dans l'intimité du vestiaire, où il fut d'une sympathie et d'une disponibilité à toute épreuve. Cela ne veut pas dire non plus qu'il a montré son vrai visage à l'occasion de cette soirée mais, encore une fois, on colle des étiquettes sur les personnalités publiques qui très souvent ne correspondent pas à la réalité. Pour en revenir au match, l'équipe des pilotes avec notamment Ivan Capelli, RicardoPatrese et Zsolt Baumgartner l'a emporté pour l'anecdote 6-2 avec deux réalisations de Schumi. Il faut bien reconnaître, et c'est bien normal, que ce sont les footballeurs qui, avec quelques kilos de plus et beaucoup de vivacité en moins, se montrèrent les plus adroits. Quelques non-footeux affichèrent de bonnes dispositions techniques mais il faut admettre que Michael en personne se distingua particulièrement, lui qui évolue dans une équipe helvétique du niveau de notre 1re Provinciale. Les anciens joueurs étaient Marc Wilmots, Alain Bettagno, Benoît Thans, Luc Ernes, Jean-Marie Houben, Régis Genaux et Pierre Drouguet. Notre Zan-MariePfaff national était également présent, plus showman que jamais, avec une équipe de VTM à ses trousses et filmant ses moindres faits et gestes. Ils ont même été jusqu'à le suivre dans le vestiaire, tout seul, bien avant que ses coéquipiers d'un soir ne l'envahissent. Sacré Jean-Marie, tu ne changeras donc jamais. Je crois que la majorité des spectateurs qui ont assisté à cette superbe soirée se sont bien amusés. Ce fut le cas pour moi. J'espère que les organisateurs ont éprouvé le même plaisir que les différents acteurs et que les deux associations y ont trouvé leur compte. Rien ne s'oppose à reconduire une telle manifestation en 2005... si le GP de F1 de Spa-Francorchamps est toujours au programme du championnat du monde. Etienne Delangre4.500 personnes pour voir Schumi JOUER AU FOOT