On peut parler d'une surprise de dimension. A 29 ans seulement, Paul Scholes a fait savoir qu'il ne souhaitait plus porter le maillot de l'équipe nationale. Le médian buteur a envie de consacrer toute son énergie à son club, Manchester United. " C'est une décision difficile, mais je la mûrissais depuis pas mal de temps ", a-t-il avoué.
...

On peut parler d'une surprise de dimension. A 29 ans seulement, Paul Scholes a fait savoir qu'il ne souhaitait plus porter le maillot de l'équipe nationale. Le médian buteur a envie de consacrer toute son énergie à son club, Manchester United. " C'est une décision difficile, mais je la mûrissais depuis pas mal de temps ", a-t-il avoué. Scholes a marqué 14 buts avec la sélection, en 66 matches. Son endurance, son fanatisme et son opportunisme ont contribué à construire sa légende. Il avait débuté en équipe anglaise en 1997, lors d'un match contre l'Afrique du Sud. Il a ensuite participé à deux Coupes du Monde (1998 et 2002) et deux éditions du Championnat d'Europe (2000 et 2004). Il n'a jamais remporté le moindre prix avec l'Angleterre. " Il n'empêche que la sélection m'a permis de vivre sept belles années ", dit-il. " J'ai joué les plus grands tournois, j'ai côtoyé les meilleurs joueurs et j'ai travaillé sous les ordres des meilleurs entraîneurs. L'EURO 2004 a été fantastique, mais j'estime aujourd'hui que, pour ma famille et pour moi, il est préférable d'arrêter. Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont permis de vivre ces grands moments. Et je souhaite tout ce qu'il y a de meilleur à l'équipe d'Angleterre ". Il est clair que le déroulement du dernier EURO a influencé la décision du joueur de Manchester. Peu avant ce tournoi, il avait pour la toute première fois été remis en cause. Après son premier but en sélection, contre la Grèce en juin 2001, il était en effet resté trois ans sans scorer. Un bail de 29 matches, interrompu par la victoire 4-2 face à la Croatie. Autre sujet de discussion : sa cohabitation parfois difficile, dans l'entrejeu, avec Steven Gerrard et Frank Lampard. Sur le site officiel de la fédération anglaise, le coach national Sven-Göran Eriksson déclare : " Depuis la fin de l'EURO au Portugal, j'ai eu quelques discussions très intéressantes avec Scholes. J'avais l'intention de lui confier un rôle clé dans mon équipe au cours des prochaines années. Mais je respecte complètement sa décision. Je sais qu'elle est réfléchie. Et je considère que c'est un privilège d'avoir pu travailler avec lui ". La conclusion vient d' Alex Ferguson, le manager de Manchester United : " Il y a un an, Paul avait déjà voulu quitter la sélection. Je trouve qu'il a été très franc et très correct dans cette histoire. Il manquera à l'équipe anglaise. D'autres doivent maintenant reprendre son rôle ". (F. Vanheule)ARSENAL a remporté le Community Shield au detriment de Manchester United (3-1). BOBBY ROBSON entame sa dernière saison comme entraîneur de Newcastle. Il est âgé de 71 ans. MARK PALIOS, le directeur de la fédération, a finalement démissionné après le scandale sexuel impliquant une secrétaire de 38 ans. La tête du responsable des relations avec la presse, Colin Gibson, a aussi roulé. C'est lui qui avait donné l'info au journal News of the World. Sven-Göran Eriksson, lui, peut rester en place : il est toujours coach fédéral. SOL CAMPBELL s'est blessé au tendon d'Achille et sera indisponible à Arsenal pendant six semaines. BOB PEETERS a fait une nouvelle rechute de sa blessure au pied qui l'a déjà privé de terrain pendant six mois la saison dernière. L'attaquant belge de Milwall doit être opéré et ne pourra rejouer qu'après le Nouvel An. LUKE CHADWICK (ex-Antwerp) a été prêté pour un an par Manchester United à West Ham. MATEJA KEZMAN (Chelsea) a écopé de trois matches de suspension suite à son exclusion contre l'AS Rome. Il pourra toutefois encore jouer le premier match de la saison, contre Manchester United. RUUD VAN NISTELROOY ratera le début du championnat à cause d'une hernie. GARETH SOUTHGATE a prolongé à Middlesbrough jusqu'en 2007. F.Vanheule