M irko Slomka et Gerald Asamoah (27 ans) ont enterré la hache de guerre sortie juste avant le déplacement perdu 2-0 à Hertha BSC. " Il réintègre immédiatement la sélection ", avait expliqué le manager, Andreas Müller, mardi de la semaine dernière. L'avant avait été écarté : Asamoah avait en effet confié à quelques coéquipiers qu'il allait attaquer publiquement le coach si celui-ci ne le titularisait pas rapidement. Une conciliation de deux heures et demie a permis d'aplanir les différends.
...

M irko Slomka et Gerald Asamoah (27 ans) ont enterré la hache de guerre sortie juste avant le déplacement perdu 2-0 à Hertha BSC. " Il réintègre immédiatement la sélection ", avait expliqué le manager, Andreas Müller, mardi de la semaine dernière. L'avant avait été écarté : Asamoah avait en effet confié à quelques coéquipiers qu'il allait attaquer publiquement le coach si celui-ci ne le titularisait pas rapidement. Une conciliation de deux heures et demie a permis d'aplanir les différends. Le conflit a éclaté suite à une bagarre dans le vestiaire. Les frères Altintop ont indirectement remis la situation d'Asamoah en question. Après la victoire 2-0 contre le Werder Brême, Hamit a requis une place de titulaire. A l'entraînement, Asamoah a dit à son jumeau Halil qu'il poserait des problèmes s'il se trouvait dans la même situation. Il les a obtenus. Ses propos ont fait le tour du noyau. Ses collègues ont soupçonné l'entraîneur de tendre la main à l'international, depuis longtemps en poste au club, pour éviter les problèmes. La direction a fini par apprendre l'affaire de la bouche du capitaine Marcelo Bordon et elle a vivement réagi. " J'ai interrogé Halil puis discuté avec Gerald ", a expliqué Müller au Kicker. " Il a confirmé ses propos. A mes yeux, cela nuisait à l'esprit de groupe, qui est sacro-saint. Le comportement de Gerald était inacceptable. Je devais donc prendre une mesure drastique, d'autant que ce n'était pas la première fois que nous devions lui taper sur les doigts ". Le rôle d' Agentur Rogon, l'agent de plusieurs footballeurs, parmi lesquels Halil Altintop, est flou. Il aurait informé Müller sans tarder. Asamoah s'est déclaré stupéfait par la sanction : " Je suis au club depuis huit ans et jamais encore je n'avais commis de faute. C'est la plus grande déception de ma vie. La sanction est lourde. Tout le monde sait quand même que ce n'est pas mon genre de créer des problèmes. Chacun aura aussi réalisé le genre d'ambiance qui règne au sein du groupe. On ne peut pas vraiment parler d'esprit d'équipe quand une déclaration est immédiatement rapportée à l'entraîneur ou au manager ". Combatif, il a été plus loin : " Si la seule chose qui compte est ce qu'on raconte au sujet du coach ou du directeur, il faut écarter tout le noyau ". Pourtant, Asamoah est sorti vainqueur de l'incident. Müller et Slomka peuvent se poser des questions quant à leur avenir. COUPE. Le deuxième tour a lieu le mercredi 25 octobre. Le duel entre le Bayern et Kaiserslautern en constitue l'affiche. Rot-Weiss Essen, le club de Stijn Haeldermans, reçoit l'Eintracht Francfort. Le Borussia Dortmund affronte Hanovre 96, le FC Cologne reçoit Schalke 04, le MSV Duisburg joue contre Leverkusen et le Borussia Mönchengladbach se déplace au VfL Osnabrück. KASPER BÖGELUND (Borussia Mönchengladbach), le défenseur danois qui souffrait du tendon d'Achille depuis le mois de mars, s'est occasionné une déchirure musculaire. LE BORUSSIA DORTMUND a la poisse. Victime d'une déchirure des ligaments croisés, l'arrière David Vrzogic (17 ans) est sur la touche pour six mois. Il est le vingtième joueur du club à souffrir de cette atteinte depuis 1992. L'avant paraguayen Nelson Valdez, transféré du Werder Brême, est sur la touche pour deux semaines : il est blessé à la cheville. Le médian Sebastian Kehl n'a pas de chance non plus. Le capitaine en second, âgé de 26 ans, est une fois encore en délicatesse avec son genou gauche. SÖREN LARSEN, l'avant danois de Schalke 04, souffre d'une légère déchirure des ligaments du genou et est indisponible pour six semaines. LUCIO (Bayern), suspendu pour trois matches de Coupe, a fait appel avec succès. Après avoir revu les images TV, la commission a réduit sa sanction à un match. ROBERT ENKE, le gardien de Hanovre 96, a reçu quelques jours de congé. Lara, sa fille de deux ans, est décédée. Elle était née avec une grave affection cérébrale et avait subi plusieurs opérations. F. VANHEULE