Juin 2017 : Schalke 04 sort d'une saison compliquée terminée au dixième rang. Pour la première fois en sept ans, le club basé à Gelsenkirchen ne participera pas à une Coupe d'Europe. Une saison après son arrivée, Markus Weinzierl est prié d'aller voir ailleurs et laisse sa place à Domenico Tedesco.
...

Juin 2017 : Schalke 04 sort d'une saison compliquée terminée au dixième rang. Pour la première fois en sept ans, le club basé à Gelsenkirchen ne participera pas à une Coupe d'Europe. Une saison après son arrivée, Markus Weinzierl est prié d'aller voir ailleurs et laisse sa place à Domenico Tedesco. Si cette nomination peut sembler surprenante, le nouveau tacticien n'est pas un inconnu pour autant. Il sort en effet d'une première expérience réussie au FC Erzgebirge Aue, en D2. Lorsqu'il en prend les commandes, en mars, le club est dernier et file vers le troisième échelon national. Mais fort de ses 20 points pris en 11 matches, le club assure son maintien. Âgé de 32 ans, Domenico Tedesco est également sorti majeur de promo de la prestigieuse Hennes-Weisweiler-Akademie, juste devant son homologue de Hoffenheim Julian Nagelsmann (33 ans). C'est sans doute les raisons pour lesquelles Schalke 04 n'a pas hésité à parier sur lui. Dès son arrivée, le coach allemand d'origine italienne pousse Benedikt Höwedes sur le banc et relance Naldo dans l'axe de la défense. Un choix payant : Schalke 04 possède l'une des meilleures défenses du championnat et Naldo a déjà scoré à sept reprises. L'entraîneur a également marqué les esprits lors du derby de la Ruhr face au Borussia Dortmund. Menée 4-0 après seulement 25 minutes de jeu, Tedesco modifie son schéma tactique en effectuant trois changements. Résultat ? Une remontée fantastique et un match nul arraché en toute fin de partie (4-4). Battu à une seule reprise lors de ses huit dernières rencontres - et avant la réception de Francfort samedi dernier - Schalke 04 pointe à un deuxième rang synonyme de qualification en Ligue des Champions. Et Tedesco est loin d'y être étranger.