Nommé commissaire spécial de la Fédération le 15 mai, GuidoRossi, un spécialiste du droit des sociétés, a annoncé que son objectif premier était de faire en sorte que les sentences tombent rapidement. Dans ce cas, le calendrier devrait être établi avant le 15 juillet et surtout, on connaîtrait ainsi les équipes qui participeront aux différentes coupes d'Europe, l'aller du premier tour de l'Intertoto étant justement fixé à cette date. Bien entendu, dans ce cas-ci, on ne parle que du procès sportif, celui traitant de la validité du championnat. En effet, il ne faut pas oublier que sept procureurs de la République travaillent sur différents dossiers et que les chefs d'accusation sont nombreux. La magistrature de Turin, par exemple, enquête sur quatre aspects du scandale : faux bilan et fraude fiscale, les plus-values des contrats des joueur...

Nommé commissaire spécial de la Fédération le 15 mai, GuidoRossi, un spécialiste du droit des sociétés, a annoncé que son objectif premier était de faire en sorte que les sentences tombent rapidement. Dans ce cas, le calendrier devrait être établi avant le 15 juillet et surtout, on connaîtrait ainsi les équipes qui participeront aux différentes coupes d'Europe, l'aller du premier tour de l'Intertoto étant justement fixé à cette date. Bien entendu, dans ce cas-ci, on ne parle que du procès sportif, celui traitant de la validité du championnat. En effet, il ne faut pas oublier que sept procureurs de la République travaillent sur différents dossiers et que les chefs d'accusation sont nombreux. La magistrature de Turin, par exemple, enquête sur quatre aspects du scandale : faux bilan et fraude fiscale, les plus-values des contrats des joueurs (paiement au noir et blanchiment d'argent), les joueurs parieurs ( GigiBuffon en tête) et vérification de l'existence de comptes à l'étranger. Du coup, certaines visites dans les clubs concernent le volet comptable suite à des transferts effectués par LucianoMoggi, soit via la Gea, la société de management accusée de fraude sportive et d'actions illicites avec menace et violence, soit en tant que directeur général de la Juventus. Les magistrats croient en l'existence de fonds noirs à l'étranger mais ils ne sont pas encore tombés sur ce qu'ils appellent le trésor. Dorénavant, tout le monde essaie donc de rejeter la faute sur les autres et, pour bien embrouiller les choses, on mélange tout. Au niveau des clubs, la palme revient à la Juventus et à Milan. Ce que l'on peut appeler une sorte de Guerre des Rose, a débuté la semaine dernière quand Moggi a déclaré : " Maudit soit le jour où j'ai rencontré SilvioBerlusconi. Il me voulait au Milan. C'était une embuscade ". L'ex-Premier ministre a évidemment démenti les propos du principal inculpé. En fait, les deux clubs se préparaient à fêter le dixième anniversaire de leur sainte alliance. Depuis la signature de ces accords de paix, ils ne se marchaient plus sur les pieds dans les transferts et s'étaient unis sur d'autres fronts comme sur celui des droits télé. Ils ont même essayé de travailler ensemble sur le sponsoring et le merchandising mais ils n'ont pas été très loin. La sainte alliance a résisté même lorsque les deux clubs se sont retrouvés en lutte pour le titre et ce malgré le fait qu' AdrianoGalliani, le directeur général du Milan, connaisse le pouvoir que Moggi exerçait sur les arbitres. C'est ainsi que les deux clubs se sont mis d'accord pour placer FrancoCarraro à la tête de la fédération, Galliani à la ligue professionnelle (c'est là que se trouvent les documents concernant les contrats de tous les joueurs de D1 et D2, les contrats de sponsorisation et les preuves de paiement des transferts) et Fabio Baldas chez les arbitres. ANDRIY SHEVCHENKO a annoncé qu'il quitterait Milan parce qu'il désirait que son enfant puisse étudier dans une école anglaise et que pour cela Londres (et Chelsea) serait tout indiquée. De là à parler de l'arrivée de Didier Drogba... OUSMANE DABO a dit au revoir à la Lazio. Le médian français a expliqué qu'il ne pouvait accepter une offre de 450.000 euros même légèrement revue à la hausse. MARCO PISANO, le défenseur de la Sampdoria, jouera à Palerme la saison prochaine. ALBERTO SANTANA (24 ans) quitte Palerme pour la Fiorentina, qui a déboursé 4 millions. Le médian argentin s'est lié au club toscan pour quatre ans. LICENCE UEFA : 14 clubs l'ont reçue en première instance. Chievo, Florentina, Inter., Juventus, Lecce, Livourne, Messine, Milan, Palerme, Parme, Rome, Sampdoria, Udinese et Trévise. La Lazio est allée en appel. MAX TONETTO, le médian de la Sampdoria, a paraphé un contrat de deux ans avec l'AS Rome. Il devrait toucher un salaire brut d' 1,25 million par saison. SCANDALE : Francesco Savero Borrelli a été désigné en tant que responsable du service d'enquête de la fédération. L'ex procureur général de la cour d'appel de Milan (76 ans) avait fait partie avec le juge Antonio Di Pietro du célèbre pool ManiPulite (mains propres). Après la politique, il se dit prêt à remettre de l'ordre dans le monde du foot. GIANLUCA PESSOTTO (36 ans) met un terme à sa carrière pour devenir le nouveau team manager de la Juventus. CATANE est remonté en D1 après 23 ans. N. RIBAUDO