" Jamais je ne me suis enrichi au détriment du club mais j'ai besoin de temps pour le prouver. J'agis pour protéger le Werder Brême ". C'est en ces termes que Jürgen L. Born a justifié sa démission de la présidence, dans un fax. Le fils de Born (68 ans), Maximilian, est également soupçonné de paiements louches. Klaus Allofs, le directeur sportif, succède provisoirement à Born.
...

" Jamais je ne me suis enrichi au détriment du club mais j'ai besoin de temps pour le prouver. J'agis pour protéger le Werder Brême ". C'est en ces termes que Jürgen L. Born a justifié sa démission de la présidence, dans un fax. Le fils de Born (68 ans), Maximilian, est également soupçonné de paiements louches. Klaus Allofs, le directeur sportif, succède provisoirement à Born. Les autorités péruviennes accusent Born d'avoir triché lors de la négociation des transferts de Claudio Pizarro et de Nelson Valdez. Il y a ainsi un virement mystérieux de 50.000 dollars sur le compte de Born en 2001, effectué par Carlos Delgado, qui défendait les intérêts de Roberto Silva et l'a transféré au Werder. On trouve trace de versements de 50.000 et 100.000 euros au profit de Maximilian Born, toujours effectués par Delgado, qui est aussi le manager de Pizarro. Born est le patron du Werder depuis dix ans et a connu maints succès ces dernières années, notamment le doublé en 2004, avec le tandem Allofs- Thomas Schaaf (entraîneur). Le fait qu'il soit contraint d'effectuer un pas en arrière laisse penser qu'il est coupable des faits qui lui sont reprochés. Selon la presse allemande, les preuves seraient accablantes. La direction, craignant pour l'image du club, a donc conseillé à Born de se retirer. Banquier, Born travaille depuis près de trente ans en Amérique du Sud pour la Deutsche Bank. Ces dernières années, il était surtout actif à Montevideo, où il occupe aussi le poste de consul honoraire. Born est donc dans ses petits souliers mais Claudio Pizarro se retrouve aussi dans la tempête. Son pays natal l'accuse d'évasion fiscale. Il aurait été conseiller de Roberto Silva lors de son transfert en novembre 2007 et aurait encaissé 30 % des droits. En théorie, il peut être suspendu pour deux ans par la FIFA. HERTHA BSC a puni le médian Patrick Ebert (23 ans). Comme Kevin-Prince Boateng (Dortmund), il s'est rendu coupable de vandalisme après avoir (bien fêté) son anniversaire. Il a endommagé plusieurs autos. Le roi des assists a écopé d'une amende de 10.000 euros et a raté le match contre le VfB Stuttgart. " C'est un signal clair et fort ", a commenté le manager Dieter Hoeness. Même sanction pour le joueur de Dortmund. JOACHIM LÖW est privé du défenseur Manuel Friedrich (Hertha), blessé le week-end passé, et du médian Torsten Frings (Werder Brême) pour les matches de qualification contre le Liechtenstein et au Pays de Galles. Miroslav Klose (Bayern) n'est pas disponible non plus. Lukas Podolski (Bayern) et Marcell Jansen (HSV) opèrent leur retour. RODA ANTAR (28 ans), un international libanais banni du noyau A du FC Cologne pour raisons disciplinaires, est transféré en Chine, au Shandong Luneng FC. HOFFENHEIM a écopé d'une amende de 75.000 euros pour négligence dans les contrôles antidopage. Andreas Ibertsberger et Christoph Janker s'étaient présentés avec dix minutes de retard. Le médecin du club, Peter Geigle, a écopé d'une amende de 2.500 euros. MARK VAN BOMMEL (31 ans), le capitaine du Bayern, rempile pour un an. MartinDemichelis a prolongé son contrat de deux ans, soit jusqu'en 2012. FRED RUTTEN, l'entraîneur de Schalke, a confié le brassard à Mladen Krstajic (35 ans), un défenseur serbe. Celui-ci remplace Marcelo Bordon (33 ans), fréquemment blessé. Le médian Heiko Westermann (25 ans) reste jusqu'en 2014. JÜRGEN KLOPP (41 ans) a décidé de prolonger sa mission au Borussia Dortmund jusqu'en 2012. FRÉDÉRIC VANHEULE