COACH : Christian Streich - Ger, 11/06/1965

Il est le responsable sportif du SC depuis le 29 décembre 2011 et le limogeage de Marcus Sorg. La saison passée, des problèmes au dos lui ont fait rater les premiers matches.

C'est un professeur de football émotif, qui déteste improviser et devient nerveux quand il est confronté à de nombreuses blessures.

Il requiert énormément de discipline tactique et d'engagement. Pour se détendre, il va faire du vélo dans la nature.

transferTs - In

Itter (VfL Wolfsburg), Jeong (Bayern München), Kwon (Dijon FCO, Fra), Schmid (FC Augsburg).

Out

Daferner (Erzgebirge Aue), Föhrenbach (FC Heidenheim), Frommann (SG Sonnenhof Grossaspach), Grifo (TSG 1899 Hoffenheim), Niederlechner (FC Augsburg), Okoroji (SSV Jahn Regensburg), Schleusener (1. FC Nürnberg), Schlotterbeck (1. FC Union Berlin), Sierro (Young Boys, Sui), Stenzel ( VfB Stuttgart).

Christian Streich, Jan Woitas/dpa-Zentralbild/dpa
Christian Streich © Jan Woitas/dpa-Zentralbild/dpa

VEDETTE : Luca Waldschmidt

L'objectif a été fixé d'emblée, à l'été 2018, quand l'attaquant de 23 ans a quitté le Hamburger SV pour le SC Freiburg. Luca Waldschmidt, loué pour sa vista et son intelligence de jeu, devait se défaire de son étiquette d'éternel talent. Il y parvient mais non sans difficultés. L'international U21, qui préfère évoluer en décrochage, entre les lignes, a finalement marqué 9 buts et délivré 4 assists dans ses 30 matches de Bundesliga. Seul l'expérimenté Nils Petersen a fait mieux avec 10 buts et 3 assists. Toutefois, Waldschmidt, sous contrat jusqu'en 2020, a encore une marge de progression. Il doit s'améliorer en perte de balle s'il veut consolider son statut de titulaire dans les mois à venir.

Luca Waldschmidt, BELGAIMAGE
Luca Waldschmidt © BELGAIMAGE
Il est le responsable sportif du SC depuis le 29 décembre 2011 et le limogeage de Marcus Sorg. La saison passée, des problèmes au dos lui ont fait rater les premiers matches. C'est un professeur de football émotif, qui déteste improviser et devient nerveux quand il est confronté à de nombreuses blessures. Il requiert énormément de discipline tactique et d'engagement. Pour se détendre, il va faire du vélo dans la nature. Itter (VfL Wolfsburg), Jeong (Bayern München), Kwon (Dijon FCO, Fra), Schmid (FC Augsburg). Daferner (Erzgebirge Aue), Föhrenbach (FC Heidenheim), Frommann (SG Sonnenhof Grossaspach), Grifo (TSG 1899 Hoffenheim), Niederlechner (FC Augsburg), Okoroji (SSV Jahn Regensburg), Schleusener (1. FC Nürnberg), Schlotterbeck (1. FC Union Berlin), Sierro (Young Boys, Sui), Stenzel ( VfB Stuttgart). L'objectif a été fixé d'emblée, à l'été 2018, quand l'attaquant de 23 ans a quitté le Hamburger SV pour le SC Freiburg. Luca Waldschmidt, loué pour sa vista et son intelligence de jeu, devait se défaire de son étiquette d'éternel talent. Il y parvient mais non sans difficultés. L'international U21, qui préfère évoluer en décrochage, entre les lignes, a finalement marqué 9 buts et délivré 4 assists dans ses 30 matches de Bundesliga. Seul l'expérimenté Nils Petersen a fait mieux avec 10 buts et 3 assists. Toutefois, Waldschmidt, sous contrat jusqu'en 2020, a encore une marge de progression. Il doit s'améliorer en perte de balle s'il veut consolider son statut de titulaire dans les mois à venir.