Gonzalo Higuain, une machine à buts. 107 buts en 190 matches pour le Real Madrid, 71 en 104 joutes pour Naples. Transféré pour 90 millions à la Juventus, il a trouvé le chemin des filets à 40 reprises en 73 parties. L'arrivée de CristianoRonaldo lui a été fatale. Il a été loué à Milan, pour lequel il n'a inscrit que six buts en quinze matches cette saison. Le voilà maintenant à Chelsea. L'Argentin de 31 ans, né à Brest, en Bretagne, découvre la Premier League. Mais qu'attend Chelsea de lui ?
...

Gonzalo Higuain, une machine à buts. 107 buts en 190 matches pour le Real Madrid, 71 en 104 joutes pour Naples. Transféré pour 90 millions à la Juventus, il a trouvé le chemin des filets à 40 reprises en 73 parties. L'arrivée de CristianoRonaldo lui a été fatale. Il a été loué à Milan, pour lequel il n'a inscrit que six buts en quinze matches cette saison. Le voilà maintenant à Chelsea. L'Argentin de 31 ans, né à Brest, en Bretagne, découvre la Premier League. Mais qu'attend Chelsea de lui ? Des buts, évidemment. Comme Chelsea en exige de tous ses attaquants. Le club en accueille un nouveau chaque saison. Higuain maintenant, Morata la saison dernière et, quand Conte a estimé qu'il n'était pas assez bon, le champion du monde Giroud. Sarri écarte les deux hommes, maintenant. En 2016, il y avait eu Batshuayi (qui est revenu mais n'est pas suffisant aux yeux de Sarri), en 2015 Falcao, en 2014 Diego Costa. Et auparavant, le trop jeune Lukaku. Chelsea, qui ne se distingue pas par sa vision à long terme, semble se muer en cimetière d'attaquants de renom. Même Fernando Torres y a perdu son sens du but. Le nouveau fera-t-il mieux ? En cas de nécessité, on se rabat sur les vieilles connaissances. Soit Higuain pour Sarri, qui était pourtant furieux que son avant ait rejoint la Juventus sans le prévenir et était de toute façon mécontent de lui quand il jouait à Naples, le trouvant fainéant. Après coup, il avait quand même reconnu que la machine à buts l'avait bien aidé. Durant la saison qu'a disputée Higuain sous la direction de Sarri, en 2015-2016, il a marqué 35 buts en 36 matches de championnat et pour un temps, Naples a un peu oublié Maradona. Sarri est sous pression à Chelsea. Il a fustigé la mauvaise mentalité du vestiaire après sa défaite à Arsenal. En italien, histoire de ne pas faire de fautes. Eden Hazard, qui est plus enclin à jouer au milieu que Dries Mertens, qui a assumé le rôle d'Higuain en attaque après la blessure de Milik, ne se sent pas bien en faux neuf. Il a pourtant dû se résoudre à accepter le poste car Sarri juge que Giroud (32 ans, un seul but) n'a pas d'instinct de killer et ne croyait pas davantage en Alvaro Morata, auteur de cinq buts et plus souvent sur le banc qu'autre chose depuis décembre, avant son transfert à l'Atlético. Cette saison, Milan reprochait à Higuain de trop reculer mais l'équipe a un problème d'approvisionnement depuis l'entrejeu, ce qui explique sans doute que l'Argentin ait été contraint de venir chercher le ballon plus bas. Chelsea a un avantage : Hazard va assurer cet approvisionnement.