Beaucoup de clubs espagnols choisissent les Pays-Bas pour leur stage de préparation du mois d'août. Outre de bons terrains, ils espèrent y trouver des conditions climatiques un peu moins caniculaires qu'au pays, même si ce n'a pas été le cas pour l'instant.
...

Beaucoup de clubs espagnols choisissent les Pays-Bas pour leur stage de préparation du mois d'août. Outre de bons terrains, ils espèrent y trouver des conditions climatiques un peu moins caniculaires qu'au pays, même si ce n'a pas été le cas pour l'instant. C'est dans ce cadre que Saragosse, néo-promu en Liga, est venu donner la réplique au néo-promu belge d'Heusden-Zolder à l'occasion d'un match amical au stade Fenix, la semaine dernière. Les Espagnols s'y sont imposés difficilement, 1-2, en toute fin de match. De là à penser que la différence de niveau est minime ? " Nous avons affronté une bonne équipe, bien organisée à partir d'une défense hermétique ", estimait l'entraîneur PacoFlores. " Pour la prendre en défaut, il aurait fallu accélérer les échanges, ce dont nous ne sommes pas encore capables pour l'instant ". Savio abondait dans le sens de son entraîneur. " Une grosse part du travail est axée sur la préparation physique à ce stade-ci de la saison ", explique-t-il. " Dès lors, nous n'avons pas la fraîcheur nécessaire pour imposer nos vuesen match ". Savio est le principal transfuge de Saragosse durant l'entre-saison. Le Brésilien, aujourd'hui âgé de 29 ans, se sentait barré au Real Madrid par l'arrivée de toutes les méga stars et il a préféré changer d'air. Son coup de patte est toujours là. La semaine dernière, dans ce stade Fenix, c'est l'un de ses corners qui avait permis à GabrielMilito d'ouvrir la marque. Le jeune défenseur argentin (23 ans), arrivé d'Independiente, est un autre ancien du Real Madrid, même s'il n'a passé que très peu de temps dans la capitale espagnole. Le temps, en fait de se faire examiner par les médecins qui constatèrent des problèmes à un genou. Celui qui devait être le successeur de FernandoHierro s'est donc retrouvé à Saragosse, dans un club bien moins prestigieux. " Je n'en conçois aucune amertume ", prétend-il. " Le Real Madrid a préféré ne pas faire appel à mes services, c'est la vie. Je n'ai pas débarqué à Saragosse en étant animé d'un sentiment de revanche vis-à-vis des Madrilènes. Je suis simplement heureux de pouvoir disputer la Liga, l'un des championnats les plus relevés de la planète ". Comme tout néo-promu, l'ambition première de Saragosse sera le maintien. " Nous savons que ce ne sera pas facile ", conclut Savio. " Mais rien n'est facile dans la Liga ". (D. Devos) LIGUE DES CHAMPIONS : le Celta Vigo et La Corogne, les deux formations espagnoles obligées de passer par le troisième tour préliminaire, entrent en lice cette semaine. Respectivement contre le Slavia Prague et Rosenborg. VILLARREAL, qui dispute l'un des trois finales de la Coupe Intertoto, tentera de se qualifier pour la Coupe de l'UEFA aux dépens de Heerenveen, le tombeur du Lierse. BARCELONE accuse une perte de... 164 millions d'euros pour la saison 2002-2003. JUAN ESNAIDER, l'attaquant argentin arrivé en fin de contrat à Ajaccio, s'est lié aux néo-promus de Murcie. FABIANCANOBBIO, le défenseur uruguayen, a rejoint les rangs de Valence. ROYMAKAAY a été inscrit sur la liste des joueurs du Deportivo pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, bien qu'il se soit déjà entraîné avec le Bayern Munich. ARNOLDBRUGGINK, l'attaquant du PSV Eindhoven, a été transféré à Majorque, le vainqueur de la Coupe du Roi où le vétéran MiguelAngelNadal, en fin de carrière, a signé un contrat en blanc : son président a le loisir de déterminer son salaire. MIROSLAVDJUKIC (37 ans), le défenseur serbe qui fit carrière à La Corogne et à Valence, a signé pour Tenerife en D2. OVIEDO, où évolua encore GertClaessens voici quelques années, a été relégué en D3 pour insolvabilité : les joueurs ont refusé les garanties de paiement des arriérés de salaires que leur proposait la direction.