FrankRijkaard était arrivé à la tête du FC Barcelone en 2003 : il avait conquis deux titres (en 2005 et 2006) et une Ligue des Champions (en 2006). Mais voilà qu'il vient de connaître deux saisons d'affilée vierges de tout trophée. Et cela, dans un club pareil, cela ne pardonne pas. La direction des blaugranas a donc décidé de s'en séparer, malgré l'année du contrat qu'il lui restait. Comme il est de coutume en Espagne, le staff subira le même sort que l'entraîneur principal : JohanNeeskens, EusebioSacristan et JuanCarlosUnzué prendront également la porte de sortie.
...

FrankRijkaard était arrivé à la tête du FC Barcelone en 2003 : il avait conquis deux titres (en 2005 et 2006) et une Ligue des Champions (en 2006). Mais voilà qu'il vient de connaître deux saisons d'affilée vierges de tout trophée. Et cela, dans un club pareil, cela ne pardonne pas. La direction des blaugranas a donc décidé de s'en séparer, malgré l'année du contrat qu'il lui restait. Comme il est de coutume en Espagne, le staff subira le même sort que l'entraîneur principal : JohanNeeskens, EusebioSacristan et JuanCarlosUnzué prendront également la porte de sortie. Là où c'est plus surprenant, c'est que la direction a décidé de faire confiance à un entraîneur du cru. JoséMourinho a certes été sondé, mais c'est finalement sur JosepGuardiola qu'elle a jeté son dévolu. Ancien joueur emblématique du club dans les années 90 (il remporta six titres et une Ligue des Champions), l'homme aujourd'hui âgé de 37 ans s'occupait de l'équipe B du Barça. Il connaît donc bien tous les jeunes passés entre ses mains, comme LionelMessi, BojanKrkic et GiovanniDosSantos. Le président JoanLaporta considère la nomination de Guardiola (pour au moins deux ans, car c'est ce qui lui reste de mandat) comme " le prolongement d'un certain idéal footballistique ". JohanCruyff lui-même a donné son aval, et on connaît l'influence que peut avoir le Néerlandais sur les décideurs catalans. Guardiola n'est pas un Cruyffiste. Il a ses idées à lui. Son obsession est de créer des conditions de jeu favorables au développement du football qu'il affectionne. Il s'intéresse à la tactique, à la médecine, à l'alimentation, à la préparation physique... Il entraîne comme il vivait et comme il jouait : exposé à la critique, conscient de ses limites mais également de ses vertus. Il n'apparaît jamais en public avant un match, dispense souvent ses entraînements à huis clos, mais son enthousiasme est contagieux et aujourd'hui, à la CiudadDeportiva, les joueurs du Barça B ne s'entraînent jamais avec des semelles de plomb. Tout respire la santé, la crédibilité, le football au naturel. On espère désormais que Guardiola saura transmettre cet enthousiasme au noyau A. LUIS ARAGONES a dévoilé sa sélection pour l'Euro 2008. Une grosse surprise : SantiCazorla, le milieu de terrain de Villarreal, est repris en lieu et place d' AlbertRiera, de l'Espanyol. RAUL (30 ans) n'en fait pas partie. Il n'y a que deux joueurs du club champion dans les 23 : le gardien IkerCasillas et le défenseur SergioRamos. C'est la première fois depuis 1950 que le Real Madrid est aussi mal représenté. BOJANKRKIC (18 ans), le petit prodige du FC Barcelone, a décliné l'offre. " Je suis très flatté que le sélectionneur ait songé à moi, mais je sors d'un Euro des -17 ans, d'un Mondial des -17 ans et d'une première saison en Liga. J'ai besoin de me reposer. L'équipe nationale pourra toujours compter sur moi, à l'avenir ". ROBINHO (24 ans) s'est vu proposer une prolongation de contrat par le Real Madrid jusqu'en juin 2014. DECO (30 ans) va quitter le FC Barcelone. Ses préférences s'orientent vers l'Angleterre ou l'Italie. MICHEL LAUDRUP, après une saison à peine, va déjà quitter Getafe. Il avait succédé à Bernd Schuster l'an passé, et après des débuts difficiles, a hissé le club vers une deuxième finale de Coupe du Roi d'affilée tout en atteignant les quarts de finale de la Coupe de l'UEFA (battu par le Bayern Munich). SANTIAGO CANIZARES (38 ans) a disputé dimanche son dernier match avec le FC Valence. RonaldKoeman l'avait écarté du groupe, mais le nouvel entraîneur Voro l'avait réintégré. Il a malgré tout choisi de quitter Mestalla alors qu'il lui restait une année de contrat. " Si aucune proposition ne m'agrée, j'arrête ". DANIEL DEVOS