Raymond Domenech disputera son dernier tournoi à la tête des Bleus. C'est sûr. Et il n'a pu s'empêcher de faire un dernier pied de nez à ses détracteurs. Mardi passé, toute la France attendait la liste des 23. Le sélectionneur avait dit qu'il voulait éviter le traumatisme de 2006 lorsqu'un hélicoptère était venu chercher les derniers éconduits au stage de Tignes.
...

Raymond Domenech disputera son dernier tournoi à la tête des Bleus. C'est sûr. Et il n'a pu s'empêcher de faire un dernier pied de nez à ses détracteurs. Mardi passé, toute la France attendait la liste des 23. Le sélectionneur avait dit qu'il voulait éviter le traumatisme de 2006 lorsqu'un hélicoptère était venu chercher les derniers éconduits au stage de Tignes. Et voilà qu'il annonce en plein JT de TF1 une liste de...30 noms. Pourquoi ? Sans doute parce qu'une partie des Bleus se trouve dans une forme physique précaire. William Gallas ne sait d'ailleurs toujours pas s'il pourra être apte pour la Coupe du Monde. Oui mais pourquoi ne pas avoir annoncé plus tôt qu'il allait élargir sa liste ? Sans doute pour ne pas priver la chaîne télé de son scoop... qui n'en était finalement pas un. Les chiffres le confirment : même si Domenech a décidé de ne pas trancher, TF1 a fait le meilleur score d'audimat de l'année ! En retenant 30 noms, bien qu'il n'ait cessé de clamer durant quatre ans qu'il s'y prendrait autrement, Domenech risque de revivre le même traumatisme qu'en 2006, même si un premier écrémage a été fait avant le stage de Tignes. Se pose alors une autre question : pourquoi avoir fait miroiter à six joueurs ( Jimmy Briand, Rod Fanni, Mikaël Landreau, Yann M'Vila, Adil Rami et Hatem Ben Arfa, les derniers recalés) une aventure en Afsud ? Tout ça pour une semaine. De la liste des 24, on peut dégager certaines tendances. Dans un entretien à L'Equipe, Domenech avait annoncé vouloir chasser les égos à coup de fusil. Premiers visés : les joueurs de la génération 87. Celle que l'on disait plus forte que la génération Zidane. Karim Benzema et Samir Nasri, victimes d'une saison moindre, mais qui évoluent quand même au Real Madrid et à Arsenal, n'ont pas été repris. Idem pour Ben Arfa, recalé au second tour. Sont-ils plus mauvais que des Mathieu Valbuena ou André-Pierre Gignac (8 buts... avec Toulouse cette saison) ? Certainement pas. Mais le comportement lymphatique de Nasri à l'Euro 2008 et le caractère difficile de Benzema n'ont pas joué pour eux. Autre absent : Patrick Vieira. Confronté à une course contre-la-montre, le milieu avait choisi de quitter l'Inter pour Manchester City en janvier. En manque de rythme les premiers mois, il semblait revenir dans le coup et pouvait espérer décrocher in-extremis son billet. Surtout que l'équipe de France manque cruellement de leaders. Trop juste pour Domenech, qui n'a même pas pris la peine de téléphoner à Vieira pour lui annoncer la nouvelle. Non, Raymond n'a pas changé. WALDEMAR KITA, le président de Nantes, qui cristallise les ranc£urs et qui a conduit le club dans l'anonymat de la Ligue 2, aimerait vendre le FCNA qu'il détient depuis 2007. Il aurait déjà trouvé un repreneur. SOCHAUX courtise John Utaka, l'attaquant de Portsmouth. YANNICK NOAH a fustigé les Bleus dans Le Parisien. " Cette équipe n'aime pas le public (...). Quand Domenech parle à une caméra, il n'a envie que d'une chose, c'est de l'envoyer chier. Or, comme c'est nous qui sommes de l'autre côté de l'écran, c'est nous qu'il envoie chier. Et les joueurs passent devant vous avec des énormes casques sur les oreilles, ils ne parlent à personne. " LILLE, battu par Lorient, n'ira pas en Ligue des champions, perdant son ticket dans la dernière ligne droite. En Ligue des Champions, sont qualifiés Marseille et Lyon ; Auxerre devant passer par un tour préliminaire. En Europa League, on retrouvera le PSG (vainqueur de la Coupe), Montpellier et Lille. Bordeaux finit la saison sans rien. Grenoble, Le Mans et Boulogne sont rétrogradés. Caen, Brest et Arles-Avignon sont promus. Arles-Avignon évoluait encore en National la saison passée. Mamadou Niang décroche le titre de meilleur buteur (18 buts), Lucho Gonzalez celui de meilleur passeur (11). DIDIER DESCHAMPS a vendu la mèche en affirmant que Laurent Blanc succédait à Raymond Domenech à la tête des Bleus. SYDNEY GOVOU, en fin de contrat, a disputé son 292e et dernier match avec Lyon. JEAN FERNANDEZ, l'entraîneur d'Auxerre, a annoncé qu'il restait en Bourgogne. STÉPHANE VANDE VELDE