Tout se ressemble et pourtant, tout a changé. Fred Rutten et ses Mauves ont découvert les play-offs. Pour près de la moitié du onze anderlechtois, c'était la première fois. Dix matches à couteaux tirés, où les déplacements se jouent en souffrance et où les goals obéissent à des règles bien précises. Pour inscrire un but dans le sprint final, il faut briller sur phase arrêtée, espérer un exploit individuel ou mettre à profit les erreurs de l'adversaire. En reconv...