Longtemps, Lille avait été cité en modèle. Pas de transferts tapageurs, de bonnes plus-values, un budget croissant d'année en année, un nouveau stade. Et, surtout, un football offensif et séduisant. Pourtant, le départ d' Eden Hazard a laissé le LOSC orphelin. Cette saison, les Lillois ont découvert leur nouvelle enceinte mais ont perdu une équipe. " Rien ou pas grand-chose dans le jeu lilloi...

Longtemps, Lille avait été cité en modèle. Pas de transferts tapageurs, de bonnes plus-values, un budget croissant d'année en année, un nouveau stade. Et, surtout, un football offensif et séduisant. Pourtant, le départ d' Eden Hazard a laissé le LOSC orphelin. Cette saison, les Lillois ont découvert leur nouvelle enceinte mais ont perdu une équipe. " Rien ou pas grand-chose dans le jeu lillois n'incite à l'optimisme ", pouvait-on lire dans le quotidien L'Equipe. " Ni la fébrilité défensive (...), ni la folie disparue de son secteur offensif où l'on déplore chaque week-end le manque de mouvements et d'initiatives. " Certes, on ne se remet pas du jour au lendemain des départs d'Hazard, Joe Cole, Moussa Sow, Gervinho, Adil Rami et de Yohan Cabaye, tous survenus en un an de temps. Mais Lille avait pourtant décidé de miser gros, en réinvestissant une partie de l'argent du transfert d'Hazard sur Marvin Martin et Salomon Kalou. La masse salariale a d'ailleurs fortement augmenté cette saison. Car à ces arrivées, il faut également ajouter les prolongations de contrat de Rio Mavuba ou Mathieu Debuchy. Alors qu'est-ce qui cloche ? En misant sur Martin et Kalou pour remplacer Hazard, le LOSC n'a pas fait une bonne affaire. Martin n'arrive pas à dicter le tempo et il ne dispose pas de la vitesse du joueur de Chelsea. Quant à Kalou, il n'apporte strictement rien. Contre le Bayern de Munich, il s'est fait huer à sa sortie de terrain. Le secteur offensif manque donc clairement d'expérience, de créativité et de rapidité. Les jeunes Nolan Roux et Ryan Mendes apportent de la vivacité mais ils ne sont pas assez réguliers. Quant à l'entrejeu, il accuse le poids des ans. D'autant plus que le capitaine Rio Mavuba est blessé. Le duo Benoît Pedretti-Florent Balmont est un duo de combattants mais pas des apôtres de la créativité, celle-ci étant depuis des années confiée aux joueurs de flanc. Le LOSC connait donc une crise de croissance et pleure tous les jours son Eden Hazard adoré. STÉPHANE VANDEVELDELille a un nouveau stade mais n'a plus d'équipe.