Cela ne se passe pas très bien pour l'ex attaquant anderlechtois qui a quitté le Parc Astrid l'an passé : Grégory Pujol, dont on a moins parlé, est la plupart du temps titulaire à Sedan, mais son équipe (néo-promue en Ligue 1) a démarré le deuxième tour comme détentrice de la lanterne rouge.
...

Cela ne se passe pas très bien pour l'ex attaquant anderlechtois qui a quitté le Parc Astrid l'an passé : Grégory Pujol, dont on a moins parlé, est la plupart du temps titulaire à Sedan, mais son équipe (néo-promue en Ligue 1) a démarré le deuxième tour comme détentrice de la lanterne rouge. " Personnellement, j'ai trouvé mon bonheur dans les Ardennes, mais que représente une satisfaction personnelle lorsque l'équipe dans laquelle on évolue se traîne en bas de classement ? ", se demande Pujol. " J'ai retrouvé un poste dans une équipe de Ligue 1, je me sens de mieux en mieux dans les matches et j'ai déjà inscrit six buts, mais si l'équipe redescend en Ligue 2, j'en subirai les conséquences également ". Sedan a bouclé le premier tour avec 13 points et seulement deux victoires. Dont une contre Lille, malgré tout. " Ce qui nous a manqué ? Un peu tout ce qui fait qu'une équipe se retrou-ve dernière au classement : un manque de rigueur, un manque de concentration, un manque de réussite... L'arbitrage, n'en parlons pas... On a parfois montré deux visages différents au cours d'un même match. Or, pour gagner, il faut être constant sur 90 minutes. Le point positif, c'est que lors de certains matches, on a démontré qu'on avait de la qualité. Au niveau comptable toutefois, le bilan est déficitaire. On ne va pas lâcher pour autant. Il reste suffisamment de matches pour se sauver, et si l'on occupe actuellement la dernière place, les formations qui nous précèdent ne sont pas hors de portée. Sedan a toujours été réputé pour être une équipe de battants. Il faudra afficher une grande force de caractère au cours du deuxième tour. La solution ? Elle est simple : marquer plus et encaisser moins ! Mais c'est plus facile à dire qu'à réaliser ". Anderlecht ? " J'essaie de tourner la page, mais certaines choses me restent en travers de la gorge malgré tout. J'aurais préféré rester, j'aurais préféré jouer plus de matches la saison dernière, mais voilà : cela ne s'est pas passé comme cela. Je veux rester positif, retenir certaines bonnes périodes que j'ai vécues et conserver les quelques bons souvenirs, même si je ne peux cacher que je garde un brin d'amertume ". LUIGI PIERONI a quitté Auxerre en direction de Nantes, club avec lequel il s'est engagé pour deux ans et demi. Le Liégeois a remercié ses dirigeants pour lui avoir fait confiance en inscrivant le but de la victoire contre Nice dans les arrêts de jeu. COUPE DE FRANCE : deux rencontres des 16e de finale verront aux prises des formations de Ligue 1 le week-end du 20 janvier. (Monaco-Toulouse et Le Mans-Marseille). La suite du tirage : Strasbourg (L2)- Lille, US Laon (CFA2) - Lyon, Orléans (CFA) - Lens, PSG- Gueugnon (L2), Amiens (L2) - Nantes, Calais (CFA) - Sedan, St. Romorantin (N) - Valenciennes, Lyon-Duchère (CFA2) - Sochaux, Montpellier (L2) - Nice, Bordeaux- Niort (N), Clermont Auvergne (CFA) - Rodez Aveyron (CFA), Pontivy (CFA) - Montceau-les-Mines (CFA), Châteaubriant (CFA2) - Vannes (N), Jarville (CFA2) - Libourne-Saint-Seurin (L2). GRÉGORY COUPET a quitté prématurément le terrain lors des 32e de la Coupe. Des examens ont révélé une élongation à la cuisse gauche qui devrait tenir le gardien de Lyon hors des stades pendant deux semaines. MONCEF ZERKA (25 ans), l'attaquant marocain de Nancy, s'est occasionné une double fracture tibia/péroné. NADIR BELHADJ (24 ans) va quitter Sedan en fin de championnat. Lyon a déboursé 3,24 millions pour l'arrière gauche algérien auquel il a proposé un bail de quatre ans. TRANSFERTS : Pavel Fort (A, 23 ans, Slavia Prague) a signé pour trois ans et demi à Toulouse. Youssouf Hadji, le milieu international marocain de Rennes, a préféré rentrer à Nancy, son club formateur. Julien Rodriguez (D, 28 ans, Glasgow Rangers) débarque en prêt à Marseille. D. DEVOS