Plusieurs enquêtes ont montré que les jeunes consommaient de moins en moins les médias traditionnels (radio, télé, ...). Le cyclisme et ses longues courses n'est-il pas à contre-courant ?

C'est la question du moment. Surtout quand on sait qu'ASO et France-Télévisions vont diffuser les étapes du Tour en intégralité. Cela signifie 5 à 6 heures de course par jour. De mon côté, je suis plutôt pour... la réduction des directs. Jean-Luc Vandenbroucke, notre consultant, est heureux que le Samyn qu'il organise ne soit diffusé que durant deux heures. Mais bon, le Tour est encore un exemple singulier car c'est la seule course que ...

C'est la question du moment. Surtout quand on sait qu'ASO et France-Télévisions vont diffuser les étapes du Tour en intégralité. Cela signifie 5 à 6 heures de course par jour. De mon côté, je suis plutôt pour... la réduction des directs. Jean-Luc Vandenbroucke, notre consultant, est heureux que le Samyn qu'il organise ne soit diffusé que durant deux heures. Mais bon, le Tour est encore un exemple singulier car c'est la seule course que les Français regardent sur l'année. Les sensibilités du public ne sont pas les mêmes chez nos voisins, en Flandre ou en Wallonie. En radio, c'est également particulier. On suit la course dans son intégralité mais on ne propose que des " flashes " à 11 h, midi, etc. Le cyclisme est donc un produit qui convient bien à la radio. En télé, c'est différent et parfois plus difficile. Quand la course se traîne avec une échappée, tu rappelles le palmarès des premiers, tu analyses les tendances et tu as vite fait le tour. L'image parle déjà d'elle-même et il ne sert à rien de raconter au téléspectateur ce qu'il voit déjà. Il a été énorme ces dernières années. Je prends un exemple qui n'a rien à voir avec le vélo mais qui illustre la nouvelle manière de consommer l'info. J'ai réalisé un chouette reportage radio sur un coureur à pied de 80 ans. Désormais, la RTBF nous demande aussi de rédiger un article pour le site web. J'ai eu beaucoup de retours sur ce reportage. Mais la plupart des gens m'en ont parlé car ils l'avaient... lu sur Facebook ou sur rtbf.be/sport. Heureusement, de nombreux auditeurs nous écoutent toujours mais il y a de plus en plus d'amateurs de cyclisme qui réagissent via Twitter et accèdent à l'info par le web. RMC propose ce type d'émission mais ce ne sera pas un copier/coller. David Houdret animera les débats avec l'un ou l'autre consultant. Il pourra appeler un commissaire de course si un sprint se déroule mal, etc. On pourra aussi proposer des réactions glanées auprès des coureurs sur la ligne d'arrivée. Tout n'est pas encore défini mais il prendra place entre 18 h et 19 h, dans la foulée du journal du Tour. PAR SIMON BARZYCZAK" Vu l'évolution du public, les directs cyclistes devraient être plus courts " SAMUËL GRULOIS