Technique

Samuel Eto'o sait tout faire avec un ballon et ses contrôles lui permettent de très vite enchaîner car le cuir lui colle littéralement aux pieds. Ses enchaînements sont effectués dans le sens du jeu, ce qui lui permet de gagner les quelques centimètres qui empêchent l'adversaire d'intervenir. Ses amorties et ses dribbles courts sont d'une rare élégance et il est capable de réaliser des doubles crochets pied droit-pied gauche qui déstabilisent son opposant direct.
...

Samuel Eto'o sait tout faire avec un ballon et ses contrôles lui permettent de très vite enchaîner car le cuir lui colle littéralement aux pieds. Ses enchaînements sont effectués dans le sens du jeu, ce qui lui permet de gagner les quelques centimètres qui empêchent l'adversaire d'intervenir. Ses amorties et ses dribbles courts sont d'une rare élégance et il est capable de réaliser des doubles crochets pied droit-pied gauche qui déstabilisent son opposant direct. Le numéro 9 de l'Inter possède des qualités physiques dignes d'un athlète de haut niveau. Sa course sur 30-40 mètres et sa détente sont des atouts qui font de lui un attaquant très difficile à contrer. Sur les premiers appuis, il est très explosif. Une fois lancé, il parvient à produire une double accélération, qualité presque exclusive des joueurs issus de l'Afrique noire. Dans les duels, il se montre très costaud et, de tous les types de gabarits qu'il doit affronter, aucun ne lui fait peur. L'ancien joueur du Barça démontre de très grandes qualités au niveau de la frappe de balle. Bien que droitier, il se débrouille très bien du gauche également. Ses tirs sont précis et il a l'art de choisir la bonne option entre se transformer en tueur avec une frappe très lourde et choisir le ballon placé ou enroulé pour contourner la sortie du gardien. Dans les deux cas, son efficacité est de très haut vol. L'international camerounais fait partie de la race des vrais buteurs. Il fait preuve d'une spontanéité exceptionnelle dans les 10 derniers mètres. Il est passé maître pour anticiper le déroulement de la phase, pour surgir sur les deuxièmes ballons et pour couper les trajectoires des centres. Tous ces paramètres lui permettent de devancer l'intervention du défenseur adverse. Son sang-froid devant le but et sa maîtrise technique font la différence et, pour un joueur d'un mètre 80, son jeu de tête est exceptionnel. Le joueur qui est passé par La Castilla (deuxième équipe du Real Madrid) est typiquement un attaquant de pointe axial. Sa zone de prédilection se situe dans les 25 derniers mètres et sur une largeur centrale de 30 mètres. Le sacrifice qu'il a consenti, à la demande de Mourinho, en demi-finale retour la saison dernière à Barcelone est une exception, l'ancien joueur de Majorque n'étant pas du tout un joueur de flanc. Formé au Sporting de Lisbonne, Cristiano Ronaldo fait partie des joueurs les plus doués de sa génération. Les virgules, les dribbles courts et les crochets derrière la jambe d'appui en pleine course, tout est réalisé avec une aisance incroyable. Les centres et le passing font partie des grandes qualités du Portugais, qui plus est, des deux pieds bien que le droit soit son arme n°1. Il avance des qualités physiques exceptionnelles. Avec son mètre 86, c'est un véritable athlète et son explosivité est impressionnante pour un joueur de sa taille. Il a été chronométré à plus de 33 km/h, ce qui fait de lui un des footballeurs les plus rapides du monde. Sa souplesse et sa détente sont aussi de très haut niveau et la vitesse d'exécution, ballon aux pieds, est un label CR7. Il possède une des frappes les plus pures de la planète foot. En force, du cou du pied, enroulés de l'intérieur ou de l'extérieur du pied, ses tirs sont parfaitement exécutés, que ce soit en puissance ou placés. Et ceci, aussi bien du gauche que du droit. Il réalise également des renversements de jeu d'une précision diabolique. Que dire alors de ses centres fuyants aux trajectoires les plus surprenantes pour le gardien ? Tout simplement exceptionnels ! Le Portugais est en constante évolution quant à ses statistiques devant le but. Il était plus cantonné sur un flanc durant sa période anglaise qu'il ne l'est à Madrid actuellement. Sans faire partie de la race des renards des surfaces, continuellement à l'affût dans les 16 mètres, il est particulièrement adroit dans le face à face, les tirs à distance et, grâce à sa taille, sa détente et son timing, son jeu de tête est de très bonne qualité. L'élève de José Mourinho ne peut être considéré comme un vrai attaquant de pointe central. Evoluer dos au but n'est pas sa tasse de thé. Il préfère nettement utiliser sa vitesse avec des lignes de course de l'axe vers les flancs et inversément, ce qui le place en position de frappe quand il rentre dans le jeu. C'est un joueur continuellement en mouvement, dont le jeu en combinaisons n'a rien à envier aux plus grands. Cristiano et Samuel font partie de la crème des crèmes des joueurs de haut niveau. Leurs qualités techniques et physiques sont extraordinaires même si le Portugais est un cran au-dessus dans ces deux domaines. Cela peut paraître paradoxal mais malgré ses 40 (!) buts inscrits en Liga, Ronaldo est moins un vrai buteur qu'Eto'o. Bien que le joueur de l'Inter rende 6 centimètres au Madrilène, il n'a rien à lui envier dans la gestion du trafic aérien. Le coéquipier de Karim Benzema est plus individualiste que le joueur de l'Inter mais ses coéquipiers ne lui en tiennent pas rigueur car il est capable de faire la différence, à tout moment, par un trait de génie. Dans un rôle de pivot, dos au but, le quadruple Ballon d'or africain est plus à l'aise que le Lusitanien qui préfère avoir le jeu devant lui. Ma préférence va clairement au pichichi 2011 car sa valeur marchande est plus importante, ses qualités intrinsèques ainsi que son volume de jeu sont légèrement supérieurs et il est quatre ans plus jeune que le Camerounais. A mes yeux, il est tout simplement le deuxième meilleur joueur du monde derrière l'indiscutable Lionel Messi ! NÉ EN 1963, ÉTIENNE DELANGRE JOUA COMME DÉFENSEUR AU STANDARD DE 1981 À 1992 (267M EN D1 ET 6B, CHAMPION EN 82 ET 83). EX-CHARGÉ DE COURS À L'ÉCOLE DU HEYSEL, IL COACHA DE LA P1 À LA D1 (CHARLEROI). PAR ÉTIENNE DELANGRE