D'un revers de la main, il balaie les éloges. " Tout va vite, dans mon job. Un jour, on est un héros, le lendemain, on peut devenir un bouc émissaire ", a déclaré Matthias Sammer au Kicker. Après sept journées, il est deuxième et il a réussi à faire oublier Felix Magath, qui l'avait pourtant qualifié pour la Ligue des Champions en 2003. Sammer a donc une part importante dans le succès des Souabes. A souligner, la stabilité de la défense, la mei...

D'un revers de la main, il balaie les éloges. " Tout va vite, dans mon job. Un jour, on est un héros, le lendemain, on peut devenir un bouc émissaire ", a déclaré Matthias Sammer au Kicker. Après sept journées, il est deuxième et il a réussi à faire oublier Felix Magath, qui l'avait pourtant qualifié pour la Ligue des Champions en 2003. Sammer a donc une part importante dans le succès des Souabes. A souligner, la stabilité de la défense, la meilleure de la Bundesliga jusqu'à présent. " Sammer est un joueur d'équipe. Il rechigne à se placer à l'avant-plan ", commente le président, Erwin Staudt. " Il reste incroyablement modeste alors qu'il a un palmarès époustouflant. Il donne aussi à chaque joueur l'impression d'être important. Ce qui me frappe encore, c'est que, sur le terrain, les joueurs connaissent très bien leur tâche. Sammer leur insuffle beaucoup de confiance ". Si Magath était très sévère et prenait lui-même toutes les décisions, Sammer préfère un modus vivendi plus démocratique. Staudt : " Cela fonctionne bien. Répartir les responsabilités entre plus d'épaules n'est pas une mauvaise chose. Ainsi, nous renforçons l'identité du club ". Sammer a adopté les critères de beaucoup d'entreprises : compétence sociale, intelligence émotionnelle, capacité à se livrer, rage de vaincre et force de caractère. Sammer n'aime pas parler de Magath, qui s'inspire plutôt de Ernst Happel et de Branco Zebec. L'ancien libéro, lui, préfère les méthodes de Christoph Daum, Ottmar Hitzfeld, Berti Vogts et Willi Entenmann, qui ne sont pas aussi extrêmes. Sammer est un homme d'action, il évite la presse. " Je n'ai pas quelque chose à dire tous les jours ou alors, dois-je déclarer que le vin rouge qui accompagnait mon repas du soir était vraiment excellent ?" éQUIPE NATIONALE. L'Allemagne a battu l'Iran 0-2 en match amical, sur des buts de Fabian Ernst et de Thomas Brdaric. Après 16 ans, Sepp Maier (60 ans) a dû renoncer à son poste d'entraîneur national des gardiens. Jürgen Klinsmann n'appréciait pas qu'il entraîne Oliver Kahn au Bayern. AndreasKöpke pourrait succéder au mythique gardien. VACLAV SVERKOS (20 ans), l'avant tchèque, a prolongé jusqu'en 2009 son contrat au Borussia Mönchengladbach. MIRO SLOMKA (37 ans) devient l'adjoint de Ralf Rangnick à Schalke 04. Il a signé jusqu'en 2006. Il avait déjà travaillé à ce poste à Hanovre 96 de 2001 à 2003. BUTEURS : 1. Klose (Brême), Neuville ('Gladbach) 6 buts ; 3. Berbatov (Leverkusen), Cacau (Stuttgart), Ewerthon (Dortmund), Koller (Dortmund) 5. (F. Vanheule)