Samir Ujkani (27 ans) est toujours libre actuellement mais, selon lui, ça ne va plus durer longtemps. " Palerme m'a proposé de rempiler pour trois ans mais je n'ai pas accepté car je veux du temps de jeu ", explique le gardien belgo-kosovar. Or, Giuseppe Iachini, l'entraîneur, fait confiance à l'expérimenté Stefano Sorrentino (36). " Et celui-ci est encore sous contrat pour un an tandis que je ne me vois plus passer douze mois sur le banc. C'est pourquoi j'ai décidé de chercher un club où je serai tit...

Samir Ujkani (27 ans) est toujours libre actuellement mais, selon lui, ça ne va plus durer longtemps. " Palerme m'a proposé de rempiler pour trois ans mais je n'ai pas accepté car je veux du temps de jeu ", explique le gardien belgo-kosovar. Or, Giuseppe Iachini, l'entraîneur, fait confiance à l'expérimenté Stefano Sorrentino (36). " Et celui-ci est encore sous contrat pour un an tandis que je ne me vois plus passer douze mois sur le banc. C'est pourquoi j'ai décidé de chercher un club où je serai titulaire. Je suis même prêt à faire un sacrifice au niveau salarial, je considère cela comme un investissement dans ma carrière. Cesena, qui descend, m'a fait une proposition mais mon agent discute encore avec un club turc et un club belge. " Palerme a vécu une saison tranquille. Au terme du premier tour, le club sicilien semblait même pouvoir prétendre à un ticket européen. Entre-temps, il a vendu le jeune attaquant argentin Paulo Dybala à la Juventus pour 32 millions d'euros. Ujkani l'a côtoyé dans le vestiaire pendant trois ans. " C'est un grand talent et je suis très content pour lui que son rêve se réalise. La première année, quand il a débarqué pour 12 millions d'euros, il a fait de son mieux mais sans vraiment faire ses preuves. Ça a été une saison difficile, on était tous critiqués. La deuxième saison, GennaroGattuso a formé un nouveau groupe et a ainsi jeté les bases du succès actuel. On a été champion mais, tactiquement, la Serie B est beaucoup plus difficile que la Serie A. Tout le monde fermait la porte et on marquait beaucoup sur phases arrêtées. Dybala a inscrit cinq buts. La saison dernière, par contre, il a explosé dès la première journée et il a montré qu'il avait du talent. Il est très fort. Il me fait penser à Messi. Bien sûr, Messi, c'est Messi. Mais il fait les mêmes mouvements, il est rapide balle au pied et son pied gauche est incroyable. De plus, c'est un chouette gars. Je lui ai dit : Si tu restes toi-même, tu feras une super carrière. Il est gentil, toujours prêt à aider, respectueux à l'égard des aînés et c'est un bosseur. Il n'a pas le gros cou comme beaucoup de jeunes. C'est un type de bonne famille. " Samir Ujkani a grandi en Belgique mais il est né au Kosovo et défend les couleurs de l'équipe nationale de ce pays qui, actuellement, ne dispute que des matches amicaux. Le prochain aura lieu en septembre. " Mais on nous a promis que, l'an prochain, nous pourrions participer aux éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 en Russie ", dit-il. PAR CHRISTIAN VANDENABEELE