Une Cour allemande a estimé dans un arrêt rendu public, récemment, que la gueule de bois était une " maladie " alors que la Fête de la bière - et ses excès d'alcool - battait son plein fin septembre à Munich. Ta dernière " maladie " ?
...

Une Cour allemande a estimé dans un arrêt rendu public, récemment, que la gueule de bois était une " maladie " alors que la Fête de la bière - et ses excès d'alcool - battait son plein fin septembre à Munich. Ta dernière " maladie " ? SAMI ALLAGUI : J'ai déjà réussi l'exploit de revenir de l' Oktoberfest sans être malade, ce qui est une prouesse en soi. C'était en 2010 avec Mayence et Thomas Tuchel. Ce qui ne m'empêche pas d'avoir connu des lendemains plus agités. Je pense au lendemain du mariage d'un ami en 2016 en Allemagne. Il y avait eu des bulles. Puis du vin. Puis des long drinks. Et c'est traître les long drinks ! Pourtant d'habitude, je me connais bien, je n'exagère pas, mais cette fois-là, j'avais souffert le lendemain. Une entreprise de prêt-à-porter a créé la polémique lors de la Fashion Week de New York. La marque Bstroy propose en effet des vêtements faisant référence aux tueries de masses qui ont été perpétrées dans les écoles américaines. Ces pulls à capuche sont ornés de noms d'écoles où ont eu lieu des massacres et parsemés de faux impacts de balles. Ta dernière faute de goût ? ALLAGUI : C'était à Sankt Pauli. Il faut savoir que là-bas, on avait une réunion à l'entame de chaque saison pour nous signifier ce qu'on pouvait poster sur Instagram ou non. Et ce, pour être en accord avec les valeurs du club. Sauf qu'un jour, je me suis endormi dans l'avion avec un pull sur lequel figurait un pistolet et l'inscription " fuck off ". Un petit malin m'a pris en photo pendant que je dormais et la photo s'est retrouvée sur les réseaux. Je me suis pris un petit savon au club... Les importateurs britanniques et les négociants en boissons accumulent ces dernières semaines des stocks de bière, de vin, de champagne et d'autres boissons pour les fêtes de fin d'année. Ils craignent que le Brexit, actuellement programmé pour le 31 octobre, complique l'importation de l'alcool depuis l'Union européenne. Toi, qu'est-ce que tu glisserais en priorité dans ton abri anti atomique ? ALLAGUI : Je trouve que la tradition du casier de bière dans le vestiaire après match est sympa. Mais en priorité,je prendrais ma famille bien sûr. Ma femme et mon fils de bientôt deux ans. Quelque chose de matériel ? Mon téléphone pour appeler les gens que j'aime alors. Ou une PlayStation pour jouer à Call of Duty et FIFA en réseau avec mon cousin. Rassurez-moi, il y a bien du réseau dans un abri anti atomique ( rires) ? Lors d'un récent discours sur les énergies renouvelables à Baltimore devant des élus républicains, Donald Trump n'a pu s'empêcher une touche d'humour, expliquant notamment que c'était les ampoules à économie d'énergie qui lui donnaient son célèbre " teint orange ". Qu'est ce qu'il y a de pire, en 2019, que les climatosceptiques ? ALLAGUI : Tout le monde sait que c'est vrai. Il y en a juste qui préfèrent fermer les yeux. Je ne sais pas ce qu'il y a de pire, honnêtement. D'autant que là, la machine est lancée, on ne l'arrêtera plus. À nous maintenant d'essayer de faire tout ce que l'on peut à notre échelle pour éviter le désastre. À Mouscron, on a récemment commandé des gourdes pour remplacer les bouteilles d'eau... C'est déjà ça... Pressé de retourner dans sa cellule de prison, un SDF de Toulouse a fait exprès de laisser son ADN lors d'un cambriolage. Selon son avocate, l'homme aurait expliqué avoir commis cet acte pour regarder Canal+ et ses " programmes pour adultes " à moindres frais. Ta dernière bonne affaire ? ALLAGUI : J'ai un peu honte, mais en Allemagne, je me suis offert une Porsche sur laquelle j'avais 25 % de réduction grâce à mon statut d'employé du Hertha Berlin à l'époque. Je vous rassure, je ne roule pas en ville avec cet engin mais, sur circuit, c'est le bonheur. J'ai déjà été à Hockenheim, sur le Nürburgring, à Spa aussi, avec un coach à côté de toi qui te dit d'accélérer jusqu'au bout. Ce sont des sensations incroyables.