Le STVV a renoncé à concentrer le pouvoir sportif entre les mains d'une seule personne. Sous l'impulsion de François Laureyssen, le conseiller personnel du président Roland Duchâtelet, le club met en place une solide organisation sportive. Thomas Caers a été remplacé par Henk Houwaart au poste de coach mais est resté au club. Valère Billen vient de le rejoindre. Le club compte ainsi deux tec...

Le STVV a renoncé à concentrer le pouvoir sportif entre les mains d'une seule personne. Sous l'impulsion de François Laureyssen, le conseiller personnel du président Roland Duchâtelet, le club met en place une solide organisation sportive. Thomas Caers a été remplacé par Henk Houwaart au poste de coach mais est resté au club. Valère Billen vient de le rejoindre. Le club compte ainsi deux techniciens de plus. Billen a déjà travaillé pour les Limbourgeois. Il vient du FC Újpest, dont il était l'entraîneur principal tout en s'occupant des jeunes. A la mi-décembre, les actionnaires principaux du club l'ont limogé,... à l'insu du STVV et de Laureyssen, actionnaire minoritaire du cercle hongrois. La semaine dernière, à Amsterdam, toutes les parties concernées ont décidé de mettre fin à la collaboration entre les deux clubs. Laureyssen abandonne son poste de DT d'Újpest et revient en Belgique. Même si leur relation de confiance est écornée, il n'est pas exclu que St-Trond et Újpest continuent à collaborer au niveau des jeunes. Initialement, il était convenu que Billen accompagne St-Trond en stage en Turquie avec trois jeunes talents hongrois. Mais limogé, il s'est rendu seul en Turquie. Désormais, il est chargé du suivi individuel des jeunes qui sont adjoints au noyau A. Il va également effectuer du travail de scouting, de concert avec Guy Mangelschots. La qualité de la collaboration entre Billen et Thomas Caers est cruciale pour la réussite du nouveau plan. " Ce sont deux hommes dotés de principes. L'un suit son instinct, l'autre est plus intellectuel. Tous deux sont très compétents ", commente Laureyssen. " J'avais une certaine appréhension mais ils ont déjà eu un entretien qui s'est avéré très positif. Je suis donc très confiant, maintenant ". Organisateur né, Caers est chargé de concrétiser le rêve de Duchâtelet : met-tre sur pied une académie de football ". Cette semaine, le club va discuter avec tous ceux qui sont impliqués dans cette réorganisation. Le STVV n'estime pas impensable de supprimer la fonction de directeur technique mais chacun souligne que Laureyssen, qui sera le principal responsable de la politique des transferts, ne fera pas partie de l'organigramme. Mangelschots se montre philosophe : " J'ai fait mon temps. Imaginez que je renonce à mon poste de DT. Cela ne signifie pas que je ne représenterai plus rien au sein du club. Nous allons aussi professionnaliser le scouting ". JAN HAUSPIE