Il est un pilier de la défense de Zulte Waregem mais il est détesté par ses concurrents directs. Stefan Leleu peut aussi être très énervant. Patrick Ogunsoto a marqué son 12e but de la saison contre lui et a dit que l'arrière l'a traité de singe. Et le défenseur a déjà eu des problèmes avec François Sterchele et Ricardo Sa Pinto.
...

Il est un pilier de la défense de Zulte Waregem mais il est détesté par ses concurrents directs. Stefan Leleu peut aussi être très énervant. Patrick Ogunsoto a marqué son 12e but de la saison contre lui et a dit que l'arrière l'a traité de singe. Et le défenseur a déjà eu des problèmes avec François Sterchele et Ricardo Sa Pinto. " Il m'a fallu trois jours pour me remettre de ce match ", témoigne Ogunsoto. " Au bout de cinq minutes, il m'envoyait déjà ses studs dans le tibia. C'est de l'intimidation. Je peux admet-tre qu'on m'insulte et qu'on tente de m'intimider mais s'en prendre à ma couleur, comme Leleu, c'est aller trop loin. Et les arbitres n'interviennent pas non plus sur le jeu violent : tacles sauvages, coups de coude dans le ventre et dans le plexus en cachette ". Mais certains attaquants, comme Sterchele, sont des acteurs nés. " Cela fait partie du jeu ", rétorque l'avant du G. Beerschot. " Nous sommes parfois avertis pour simulation mais à côté de ce que les défenseurs font, ce n'est rien ! On peut être dur mais pas vicieux. Or, Leleu a été le premier à m'attaquer la saison passée à Charleroi. Il m'a dit : - Petit joueur de D3, que cherches-tu à prouver ? Il m'a testé par quelques charges. Je lui ai répondu mais l'essentiel est de marquer. Et après le match, il m'a félicité ". Patrick Goots a longtemps joué avec Leleu à l'Antwerp : " Nous restons en contact. C'est un chouette gars mais sur le terrain, c'est la victoire qui est en jeu. Quand je jouais pour Turnhout, il m'a provoqué et j'ai été exclu : je lui ai marché sur les pieds, il s'est effondré avec un art consommé. Je n'aimais pas l'affronter. S'il connaît des problèmes ces temps-ci, c'est parce que Zulte Waregem tourne moins bien et qu'il est frustré. Quand un arrière n'a pas de prise sur son opposant, il essaie par des moyens moins sportifs. La provocation verbale fait partie de l'arsenal. On verse l'incident avec Ogunsoto sur le compte du racisme mais il faut être prudent. Les mots qu'on se lance à la tête dans le feu de l'action ne sont jamais gentils. Leleu aussi doit en entendre. La seule réponse valable, c'est de marquer. Il faut éviter les duels en misant sur sa vitesse car un gars comme Stefan exploite la dureté des duels. Plus c'est dur, mieux c'est ". MATTHIAS STOCKMANS eT FRÉDÉRIC VANHEULE