Après une saison particulière (à la trêve, le club comptait neuf points de retard avant de s'écrouler et de ne même pas décrocher un ticket européen), Bordeaux repart avec une sensation bizarre. Au lieu de grandir et de devenir la nouvelle place forte du football français, les Girondins ont tout perdu en six mois : Marseille et Lyon sont passés devant ; leur entraîneur, Laurent Blanc, est devenu sélectionneur national et leur meilleur attaquant, le Marocain Marouane Chamack, est parti à Arsenal sans un euro d'indemnité. " Je ne digèrerai jamais ce qui s'est passé la saison dernière ", a affirmé le président Jean-Louis Triaud.
...

Après une saison particulière (à la trêve, le club comptait neuf points de retard avant de s'écrouler et de ne même pas décrocher un ticket européen), Bordeaux repart avec une sensation bizarre. Au lieu de grandir et de devenir la nouvelle place forte du football français, les Girondins ont tout perdu en six mois : Marseille et Lyon sont passés devant ; leur entraîneur, Laurent Blanc, est devenu sélectionneur national et leur meilleur attaquant, le Marocain Marouane Chamack, est parti à Arsenal sans un euro d'indemnité. " Je ne digèrerai jamais ce qui s'est passé la saison dernière ", a affirmé le président Jean-Louis Triaud. Ce championnat sera donc celui de la rédemption. Oui mais voilà, Bordeaux devra repartir sans un euro dans ses poches. Privé de Ligue des Champions (et d'Europe), le club va devoir faire des économies. " On n'a pas d'argent. On avait bâti une équipe et un budget pour jouer la Ligue des Champions et on a gâché cette opportunité. Il faut assumer ", a déclaré Triaud. Résultat : 20 millions de budget en moins. Non seulement, il va falloir se renforcer par rapport à une concurrence qui investit, mais il va surtout falloir trouver l'oiseau rare en attaque, privée de Chamakh. Devant ce casse-tête, Bordeaux a même tenté de vendre son joyau, Yohann Gourcuff pour 25 millions d'euros mais s'y est abstenu, faute d'acheteur. Il fut également question de céder sa muraille défensive, Alou Diarra pour 8,5 millions d'euros à Marseille mais là-encore, le projet a avorté. Bordeaux a repris le championnat sans remplaçant à Chamakh et avec un noyau inchangé. Mais avec un nouvel entraîneur. Pour succéder à Blanc (un titre, une Coupe de La ligue, deux Supercoupes en trois ans), la direction a décidé de rappeler une ancienne gloire de la maison, Jean Tigana, sans emploi depuis trois ans. Ancien grand joueur des années 80, il a gagné dans tous les clubs qu'il a entraînés. Champion avec Monaco, champion de D2 avec Fulham, deux Coupes de Turquie avec Besikats, l'ex-milieu international compte encore garnir son palmarès. Pourquoi pas ? La préparation fut bonne et Bordeaux a réussi à conserver ses piliers. " Nous n'étions pas obligés de vendre ", précise Tigana. " L'actionnaire va nous permettre d'être en équilibre mais il n'a pas vocation à nous maintenir sous assistance respiratoire. " Sous-entendu : Bordeaux ne peut pas se permettre de rater une nouvelle fois la Ligue des Champions. MAMADOU NIANG, l'attaquant sénégalais et capitaine de l'OM, est entré en conflit ouvert avec sa direction. Courtisé par Fenerbahçe, l'avant veut s'en aller alors que Didier Deschamps l'a déclaré intransférable. Malgré ce veto, le joueur n'en démord pas. L'élimination du club d'Istanbul de la LC semblait régler le problème mais sa direction a réitéré sa volonté d'enrôler le Marseillais et serait prête à débourser 10 millions. LAURENT BLANC n'a retenu qu'un seul joueur du bus de la honte, Stéphane Ruffier, appelé pour faire nombre en Afrique du Sud après le forfait de Cédric Carrasso. Pour l'amical contre la Norvège, le sélectionneur a fait appel à huit nouveaux ( Nicolas Douchez, Mathieu Debuchy, Mamadou Sakho, Benoît Trémoulinas, Yohan Cabaye, Blaise Matuidi, Charles Nzogbia et Jérémy Menez). Lille, qui compte trois sélectionnés, est le club le mieux représenté. Par ailleurs, la commission d'enquête de la FFF a montré cinq joueurs du doigt pour la grève lors de la Coupe du Monde : Patrice Evra pour son rôle de capitaine, Franck Ribéry pour son rôle de vice-capitaine, Nicolas Anelka pour ses insultes, Eric Abidal pour avoir refusé de jouer contre l'Afrique du Sud et Jérémy Toulalan pour avoir écrit le communiqué des joueurs annonçant la grève. JEAN-ALAIN FANCHONE, l'arrière gauche, a été prêté par Strasbourg à Arles-Avignon. Il pourrait y avoir comme équipier, Camel Meriem, Le milieu, qui a résilié son contrat avec l'Aris Salonique, s'entraîne actuellement avec Sochaux et se dit prêt à accepter la proposition du club provençal. DIEUMERCI MBOKANI a signé un contrat de quatre ans pour un montant de 7,5 millions d'euros en faveur de Monaco. STéPHANE VANDE VELDE