Les supporters du FC Dinamo Saint-Pétersbourg ont râlé en apprenant le déménagement de leur équipe à Sotchi. Ceux qui assistaient aux matches à domicile du club ont eu l'occasion de signer une pétition mais les... 450 signatures récoltées n'ont pas vraiment fait impression. Le stade olympique Fisht, construit en 2013 a coûté 50 millions d'euros et a été...

Les supporters du FC Dinamo Saint-Pétersbourg ont râlé en apprenant le déménagement de leur équipe à Sotchi. Ceux qui assistaient aux matches à domicile du club ont eu l'occasion de signer une pétition mais les... 450 signatures récoltées n'ont pas vraiment fait impression. Le stade olympique Fisht, construit en 2013 a coûté 50 millions d'euros et a été utilisé pour les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux d'Hiver ainsi que pour dix matches de Coupe des Confédérations en 2017 et du Mondial 2018. Mais que faire d'un stade de 47.000 places dans une ville de 400.000 âmes, sans passé footballistique ? Les autorités russes, propriétaires du stade, redoutaient les critiques et ont versé 170 millions à Boris Rotenberg, propriétaire du deuxième club de Saint-Pétersbourg. L'oligarque de 62 ans est un ami d'enfance du président Vladimir Poutine et a réalisé plus de vingt grands projets pour un coût de cinq milliards d'euros en vue de la préparation des Jeux d'Hiver. Le déménagement de son club à 2.300 kilomètres de son port d'attache n'était qu'une petite concession au président. Le PFC Sotchi est déjà assuré de sa montée parmi l'élite, au terme de sa première saison en bordure de la Mer Noire, mais la maigreur de son assistance - en moyenne 3.650 spectateurs - ne lui assure a priori pas une base suffisante pour se développer durablement. Le passé footballistique de Rotenberg n'est pas de bon augure non plus. L'homme d'affaires a été président du Dinamo Moscou de 2013 à 2015 mais a dû démissionner quand son club a été privé d'Europa League pour avoir enfreint les règles du fair-play financier de l'UEFA. Et les 450 supporters du FC Dinamo Saint-Pétersbourg ? Ils se sont retrouvés au FC LAZ Luga, un club de leur ville qui évolue en division cinq.