Le lundi, il distribue les bons et les mauvais points avec Jean-Michel Zecca, Jean Duriau ou André Remy dans Va y avoir du sport sur Bel RTL. Mais qui est Saïd Haddouche, cet inconnu du football belge à l'élocution rapide et aux analyses hyper complexes ?
...

Le lundi, il distribue les bons et les mauvais points avec Jean-Michel Zecca, Jean Duriau ou André Remy dans Va y avoir du sport sur Bel RTL. Mais qui est Saïd Haddouche, cet inconnu du football belge à l'élocution rapide et aux analyses hyper complexes ? Saïd Haddouche, en quelques mots, c'est...Je suis arrivé vers 18-19 ans en Belgique, où j'ai obtenu mon diplôme d'informatique. J'ai joué à l'Union Saint-Gilloise, au Racing Jet Bruxelles, à la Forestoise, au Racing Malines, à Pâturages et à l'US Centre. Puis, j'ai suivi les cours d'entraîneur du Heysel et je suis sorti major de ma promotion. J'ai alors travaillé avec Michel Sablon comme responsable du centre de formation de Bruxelles, une occupation que j'ai dû stopper en raison de mes activités professionnelles. Vous n'avez jamais entraîné de clubs connus.Je suis consultant pour un groupe industriel et cette activité ne m'a jamais permis de prendre en charge une équipe. Pourtant, j'ai reçu des propositions, notamment de l'étranger. Cela ne nuit-il pas à votre crédibilité ?Non, car j'ai joué au foot et j'ai obtenu mes diplômes d'entraîneur. Puis j'ai enseigné l'analyse et la méthodologie. Je suis aussi consultant TV en Algérie où j'ai commenté les dernières coupes du monde et Coupes d'Afrique des Nations. J'ai formé des entraîneurs en Lybie ou en Tunisie. Il y a un mois, Sablon m'a proposé d'aller donner un séminaire en Algérie. Mais en Belgique, je suis très peu connu alors que j'habite ici depuis 37 ans. Je ne suis pas un people, je recherche la discrétion. Je suis pourtant le football belge avec une grande attention. Je suis un habitué des stades et j'enregistre beaucoup de matches. Ma spécialité, c'est l'approche technique. Même si je conçois que mon approche est un peu lourde pour l'auditeur. Vous êtes un intellectuel du foot ?J'ai envie d'expliquer en détails ce dont peu de gens parlent. Comme l'essence de la défense en zone, un concept qu'on ne maîtrise pas bien en Belgique et qui exige une responsabilité collective. Cette volonté de tout dire a parfois des conséquences négatives : on a souvent l'impression que vous répondez à côté des questions.. . J'ai besoin de temps pour développer de longues explications. Cela nécessite quelques détours. Ce qui est difficile en radio, où le temps de parole doit être court. Mais je m'abstiens quand même de répondre à certaines questions. Je ne jugerai jamais un entraîneur car il y a des paramètres qu'un observateur externe ne maîtrise pas.