Mardi 24 août

Anderlecht se qualifie pour la phase finale de la Ligue des Champions 2004-2005 grâce à sa nette victoire contre le Benfica Lisbonne (3 à 0 après que le RSCA eut perdu 1 à 0 à l'Estadio da Luz). Aruna Dindane est le grand artisan de la victoire du Sporting en paraphant deux buts.

Mercredi 25 août

Assuré de disputer six grands matches européens, l'Ivoirien surprend tout son monde en déclarant qu'il désire malgré tout quitter le Parc Astrid dans l'immédiat. Certains essaient de le raisonner. Comme Mbo Mpenza qui dit qu'il a choisi Anderlecht pour jouer précisément avec l'artiste africain.

Jeudi 26 août

Aruna Dindane est furax quand il entend que Ki-Hyeon Seol a obtenu son bon de sortie vers l'Angleterre grâce à une clause prévue en ce sens dans son contrat. Du coup, il brosse l'entraînement et se réfugie chez lui.

Vendredi 27 août

Toujours pas de trace du boudeur lors de la séance de préparation du matin. Sur le terrain, du moins. Car dans le vestiaire, Aruna Dindane vide son armoire. Le Sporting, pour lui, c'est du passé.

Samedi 28 août

Anderlecht bat La Gantoise de justesse sans sa perle ivoirienne. Le bras de fer est engagé entre le joueur et la direction qui maintient que son joueur est intransférable.

Dimanche 29 août

Aruna Dindane rumine sa déception chez lui et fait le point avec Régis Laguesse, l'adjoint de Jean-Marc Guillou à Beveren qu'il a connu à l'Académie de Sol Béni.

Lundi 30 août

Aruna Dindane s'envole à destination de la capitale ivoirienne, Abidjan, où il est appelé à devoir disputer le week-end suivant un match de qualification pour la Coupe du Monde 2006 contre le Soudan.

Mardi 31 août

Le dernier jour du mercato, le Deportivo La Corogne fait une offre de 8 millions d'euros pour Aruna Dindane. Mais le club espagnol se heurte à une fin de non-recevoir de la part du RSCA.

Mercredi 1er septembre

L'affaire Aruna fait grand bruit à Abidjan. Le quotidien Fraternité-Matin en fait la une de ses pages sportives. Didier Drogba, star des stars au pays, est relégué au deuxième plan.

Jeudi 2 septembre

Une délégation anderlechtoise composée du manager Herman Van Holsbeeck et du secrétaire général Philippe Collin, part à son tour en Côte d'Ivoire afin de clarifier la situation avec son joueur.

Vendredi 3 septembre

Serge Trimpont, manager d' Aruna Dindane, raisonne lui aussi son poulain. Promis juré : celui-ci promet de se remettre à la disposition du Sporting dès son retour en Belgique.

Samedi 4 septembre

Veille de match à Abidjan : Aruna Dindane est assuré d'opérer en pointe aux côtés de Didier Drogba.

Dimanche 5 septembre

Comme il l'avait été contre les Portugais, dix jours plus tôt, Aruna Dindane est l'exécuteur des hautes £uvres chez les Eléphants ivoiriens, pour qui il inscrit deux des cinq buts face au Soudan.

Lundi 6 septembre

Herman Van Holsbeeck profite de son séjour à Abidjan pour se mettre en quête d'un successeur à Aruna Dindane. Dans l'immédiat, il jette son dévolu sur un latéral gauche : Fodé Diakité, annoncé à Anderlecht fin septembre.

Mardi 7 septembre

Avant de rebrousser chemin vers la Belgique, Aruna Dindane fait une visite de courtoisie à ses parents dans la capitale ivoirienne. Il profite également de cette journée pour faire un saut à l'Académie de Jean-Marc Guillou, là où tout avait commencé pour lui il y a près de dix ans déjà.

Mercredi 8 septembre

En soirée, Aruna Dindane est de retour sur le sol belge. Après quelques coups de fil à ses coéquipiers, il sait qu'il est à nouveau le bienvenu mais se dit étonné par la commotion engendrée par toute cette affaire.

Jeudi 9 septembre

A l'occasion d'une conférence de presse, Aruna Dindane fait part à la fois de ses regrets et de sa réconciliation avec le club bruxellois. L'après-midi, il s'entraîne à nouveau normalement avec ses partenaires. Comme si rien ne s'était passé depuis qu'il avait claqué la porte, 15 jours plus tôt.

Mardi 24 aoûtAnderlecht se qualifie pour la phase finale de la Ligue des Champions 2004-2005 grâce à sa nette victoire contre le Benfica Lisbonne (3 à 0 après que le RSCA eut perdu 1 à 0 à l'Estadio da Luz). Aruna Dindane est le grand artisan de la victoire du Sporting en paraphant deux buts. Mercredi 25 aoûtAssuré de disputer six grands matches européens, l'Ivoirien surprend tout son monde en déclarant qu'il désire malgré tout quitter le Parc Astrid dans l'immédiat. Certains essaient de le raisonner. Comme Mbo Mpenza qui dit qu'il a choisi Anderlecht pour jouer précisément avec l'artiste africain. Jeudi 26 aoûtAruna Dindane est furax quand il entend que Ki-Hyeon Seol a obtenu son bon de sortie vers l'Angleterre grâce à une clause prévue en ce sens dans son contrat. Du coup, il brosse l'entraînement et se réfugie chez lui. Vendredi 27 aoûtToujours pas de trace du boudeur lors de la séance de préparation du matin. Sur le terrain, du moins. Car dans le vestiaire, Aruna Dindane vide son armoire. Le Sporting, pour lui, c'est du passé. Samedi 28 aoûtAnderlecht bat La Gantoise de justesse sans sa perle ivoirienne. Le bras de fer est engagé entre le joueur et la direction qui maintient que son joueur est intransférable. Dimanche 29 aoûtAruna Dindane rumine sa déception chez lui et fait le point avec Régis Laguesse, l'adjoint de Jean-Marc Guillou à Beveren qu'il a connu à l'Académie de Sol Béni. Lundi 30 aoûtAruna Dindane s'envole à destination de la capitale ivoirienne, Abidjan, où il est appelé à devoir disputer le week-end suivant un match de qualification pour la Coupe du Monde 2006 contre le Soudan. Mardi 31 aoûtLe dernier jour du mercato, le Deportivo La Corogne fait une offre de 8 millions d'euros pour Aruna Dindane. Mais le club espagnol se heurte à une fin de non-recevoir de la part du RSCA. Mercredi 1er septembreL'affaire Aruna fait grand bruit à Abidjan. Le quotidien Fraternité-Matin en fait la une de ses pages sportives. Didier Drogba, star des stars au pays, est relégué au deuxième plan. Jeudi 2 septembreUne délégation anderlechtoise composée du manager Herman Van Holsbeeck et du secrétaire général Philippe Collin, part à son tour en Côte d'Ivoire afin de clarifier la situation avec son joueur. Vendredi 3 septembreSerge Trimpont, manager d' Aruna Dindane, raisonne lui aussi son poulain. Promis juré : celui-ci promet de se remettre à la disposition du Sporting dès son retour en Belgique. Samedi 4 septembreVeille de match à Abidjan : Aruna Dindane est assuré d'opérer en pointe aux côtés de Didier Drogba. Dimanche 5 septembreComme il l'avait été contre les Portugais, dix jours plus tôt, Aruna Dindane est l'exécuteur des hautes £uvres chez les Eléphants ivoiriens, pour qui il inscrit deux des cinq buts face au Soudan. Lundi 6 septembreHerman Van Holsbeeck profite de son séjour à Abidjan pour se mettre en quête d'un successeur à Aruna Dindane. Dans l'immédiat, il jette son dévolu sur un latéral gauche : Fodé Diakité, annoncé à Anderlecht fin septembre. Mardi 7 septembreAvant de rebrousser chemin vers la Belgique, Aruna Dindane fait une visite de courtoisie à ses parents dans la capitale ivoirienne. Il profite également de cette journée pour faire un saut à l'Académie de Jean-Marc Guillou, là où tout avait commencé pour lui il y a près de dix ans déjà. Mercredi 8 septembreEn soirée, Aruna Dindane est de retour sur le sol belge. Après quelques coups de fil à ses coéquipiers, il sait qu'il est à nouveau le bienvenu mais se dit étonné par la commotion engendrée par toute cette affaire. Jeudi 9 septembreA l'occasion d'une conférence de presse, Aruna Dindane fait part à la fois de ses regrets et de sa réconciliation avec le club bruxellois. L'après-midi, il s'entraîne à nouveau normalement avec ses partenaires. Comme si rien ne s'était passé depuis qu'il avait claqué la porte, 15 jours plus tôt.