Ryan Donk Le physique

Du haut de son 1m92, pour 80 kilos, Ryan Donk est un joueur au physique élancé. Il est très costaud dans les duels, que ce soit au sol ou aériens. Son tackling est très agressif et de son poste de défenseur central droit, il réalise des interventions glissées sur les ailiers adverses, à même la ligne de touche. Il impose la confrontation physique à son opposant car il a besoin du contact avec l'adversaire pour se montrer efficace. Ses longues jambes lui permettent de compenser son manque d'explosivité sur les tous premiers mètres.
...

Du haut de son 1m92, pour 80 kilos, Ryan Donk est un joueur au physique élancé. Il est très costaud dans les duels, que ce soit au sol ou aériens. Son tackling est très agressif et de son poste de défenseur central droit, il réalise des interventions glissées sur les ailiers adverses, à même la ligne de touche. Il impose la confrontation physique à son opposant car il a besoin du contact avec l'adversaire pour se montrer efficace. Ses longues jambes lui permettent de compenser son manque d'explosivité sur les tous premiers mètres. Bon techniquement, le Néerlandais ose tenter le dribble face à un attaquant qui exerce un pressing. Il possède une bonne passe longue grâce à une frappe de balle du pied droit de bon niveau. Ses contrôles et ses enchaînements sont maîtrisés et exécutés sans prise de risque. Dans ses relances, il recherche l'homme libre dans l'entrejeu en mettant beaucoup de rythme dans ses transmissions. Le numéro 18 de Bruges essaie d'être le premier relanceur de son équipe. Il tente de trouver la passe qui permet de gagner du temps dans la construction. Ballon aux pieds, il essaie, en conduite de balle, d'intégrer l'échelon médian pour créer le surnombre, sans pour autant prendre le moindre risque ni désorganiser le collectif, s'il n'est pas couvert. Il est présent sur phases arrêtées offensives où sa taille fait peur aux adversaires. L'ancien joueur de RKC Waalwijk et de l'AZ Alkmaar s'érige en véritable patron de la défense de Bruges par son comportement. Il s'engage de la première à la dernière minute et sa couverture envers Carl Hoefkens est rarement prise en défaut (le fait d'avoir évolué à l'arrière droit n'y est certainement pas étranger). Sur les longs ballons adverses, il anticipe très bien pour passer devant son opposant et relancer le jeu immédiatement. Sa capacité à défendre sur sa gauche est moindre et son tackling y est moins efficace. L'ex-joueur de West Bromwich Albion règne en maître dans le trafic aérien. Aidé par sa taille, son timing et son engagement physique de tous les instants, il adore les vrais duels de la tête quand il peut attaquer le cuir en pleine course. Sur les longs ballons adverses, il dispute tous ceux qui atterrissent dans sa zone, laissant à ses coéquipiers proches le soin de le couvrir. Sur phases arrêtées offensives, il constitue un danger perpétuel pour l'équipe d'en face. Avec un 1m88 pour 77 kilos, Kanu est un défenseur de grande taille mais au gabarit plutôt léger. Il peut se montrer dur et agressif dans les duels au sol mais il présente un déficit de puissance dans les confrontations en pleine course. Son jeu épaule contre épaule manque de force pour un défenseur. La vitesse sur les premiers appuis ne fait pas partie de ses grandes qualités. Dans les retours sur 25-30 mètres, il est capable de rivaliser avec des attaquants rapides. Le joueur brésilien possède une technique au-dessus de la moyenne pour un défenseur, constat assez logique vu ses origines sud-américaines. Toutefois, de sa position de défenseur axial, il ne prend guère de risques et il recherche l'efficacité avant tout. Ses contrôles sont propres et son passing est assez précis. Il possède une frappe de balle correcte du pied droit et il utilise également son gauche, principalement lorsqu'il évolue en tant qu'arrière central gauche. L'ancien joueur de Beira Mar se contente de relancer proprement vers un milieu de terrain qui décroche. Ses transmisions latérales vers un coéquipier du 4 arrière sont réalisées sans prise de risque et de temps en temps, il cherche le jeu long avec son pied droit. Il ne s'aventure jamais ballon aux pieds dans l'échelon supérieur. Par contre, il est toujours disponible quand le possesseur du ballon éprouve le besoin de repasser par l'arrière pour reconstruire. Le coéquipier de Sinan Bolat est constamment en recherche de couverture pour ses partenaires, que ce soit latérale ou dans la profondeur. Ce comportement est bien évidemment très positif mais a contrario, cela provoque parfois un mauvais alignement sur les passes profondes adverses. Tactiquement, c'est un joueur intelligent qui se laisse rarement attirer par un décrochage, loin de son but, de l'attaquant se trouvant dans sa zone. Quand il ne parvient pas à anticiper, il préfère temporiser. Le numéro 25 des "Rouches" possède une très bonne détente et il est capable de "rester suspendu" dans les airs quand son timing n'est pas parfait. Il rencontre plus de difficultés quand il est à l'arrêt car son jeu de bras n'est pas très performant. Il a alors tendance à s'appuyer sur son adversaire et à commettre parfois des fautes grossières face à des joueurs plus roublards que lui. En zone offensive, il peut se montrer dangereux dans le trafic aérien. NÉ EN 1963, ÉTIENNE DELANGRE JOUA COMME DÉFENSEUR AU STANDARD DE 1981 À 1992 (267M EN D1 ET 6B, CHAMPION EN 82 ET 83). EX-CHARGÉ DE COURS À L'ÉCOLE DU HEYSEL, IL COACHA DE LA P1 À LA D1 (CHARLEROI). PAR ÉTIENNE DELANGRE