La fin de la saison de foot, c'est aussi l'occasion pour RTL-TVI de tirer le bilan de ses activités en la matière. Des activités qui, on le sait, ont pris un plus grand essor cette année encore avec la diffusion des matches des Diables Rouges.
...

La fin de la saison de foot, c'est aussi l'occasion pour RTL-TVI de tirer le bilan de ses activités en la matière. Des activités qui, on le sait, ont pris un plus grand essor cette année encore avec la diffusion des matches des Diables Rouges. En 2002-2003, et malgré la disparition d'Anderlecht du programme, ce sont pourtant encore les rencontres de Ligue des Champions qui ont donné le plus de satisfactions aux patrons de l'Avenue Ariane. " Bien sûr, nous sommes restés en dessous des 600.000 à 700.000 téléspectateurs que nous amenaient le Sporting, mais Bruges a tout de même réalisé une moyenne de 400.000 ", dit Laurent Haulotte. " Par moments, contre Galatasaray, on a même retrouvé le Bruges de la belle époque. Genk, par contre, m'a un peu déçu : on aurait dit qu'ils étaient déjà satisfaits d'être là, alors que même le Real n'était pas invincible. Pour la saison prochaine, nous misons bien sûr beaucoup sur un bon parcours d'Anderlecht. Mais le pied serait que le Standard se qualifie aussi un jour avec le Sporting ". Les grandes affiches ont également drainé un nombreux public devant les téléviseurs. " Les rencontres entre le Real et Manchester furent de très grande qualité, ainsi que la demi-finale retour entre les Espagnols et la Juventus ", poursuit-il. " La finale, par contre, a sombré après la pause ". Côté Diables, Laurent Haulotte se veut plus mitigé. " Nous restons heureux de notre choix car la diffusion des matches des Diables fait partie d'une stratégie cohérente. Mais les affiches et les horaires ne nous ont pas facilité la tâche : la Pologne, la Bulgarie, l'Estonie, la Croatie et Andorre, ce ne sont pas vraiment des grands matches. Nous avons même refusé d'acheter le match à Andorre car le prix était exorbitant. Par contre, le retour nous a valu une bonne surprise car nous ne nous attendions pas à faire 350.000 téléspectateurs, ce qui nous a valu la cinquième place au hit-parade de la semaine. Le samedi précédent, la Bulgarie avait attiré moins de monde. Il faut dire qu'elle venait juste après le tennis, à l'heure du barbecue ". RTL-TVI estime que c'est en 2004 qu'on connaîtra vraiment le potentiel des Diables en matière d'audience : " Nous reprendrons la saison par Belgique-Hollande amical, le 20 août. Ensuite, il y aura un Belgique-Croatie décisif puis Belgique-Estonie. Après l'hiver, on aura droit à Belgique-France et nous pourrons encore éventuellement acquérir Hollande-Belgique ainsi qu'Allemagne-Belgique ". (P. Sintzen) Georges Heylens commente le championnat.