FORCES ET FAIBLESSES

Toutes les joueuses que souhaitait conserver le Sporting ont prolongé. Au total, elles sont quatorze à poursuivre l'aventure, permettant au club de miser sur la stabilité. Une colonne vertébrale qui s'est renforcée grâce aux arrivées de Tessa Wullaert devant et Kassandra Missipo en numéro 6. Deux cadres des Flames, qui doivent permettre à Anderlecht de guider un groupe plutôt jeune, dont la doyenne n'est autre que... Wullaert, 27 ans seulement. Attention quand même : cette profusion de talent risque peut-être de freiner la progression de certaines joueuses. Derrière, le retour de blessure de Laura De Neve (opérée à la ...

Toutes les joueuses que souhaitait conserver le Sporting ont prolongé. Au total, elles sont quatorze à poursuivre l'aventure, permettant au club de miser sur la stabilité. Une colonne vertébrale qui s'est renforcée grâce aux arrivées de Tessa Wullaert devant et Kassandra Missipo en numéro 6. Deux cadres des Flames, qui doivent permettre à Anderlecht de guider un groupe plutôt jeune, dont la doyenne n'est autre que... Wullaert, 27 ans seulement. Attention quand même : cette profusion de talent risque peut-être de freiner la progression de certaines joueuses. Derrière, le retour de blessure de Laura De Neve (opérée à la hanche), la capitaine et boss de la défense, pourrait poser problème, même si Michelle Colson et Louise Wijns, dont on attend beaucoup, sont là pour pallier un éventuel forfait. Autre question, qui vaut certes pour tout le monde : comment les joueuses, qui n'ont plus touché un ballon depuis cinq mois en compétition, vont-elles gérer ce retour ? Le défi sera aussi de maintenir tout le monde en alerte tout au long d'une Super League que l'on dit promise au Sporting. Missipo, Wullaert, Jarne Teulings,... de l'expérience, de la jeunesse et surtout beaucoup de talent : avec un tel mercato Patrick Wachel est un coach heureux. Arrivé en 2016 du... Standard Fémina, le Bruxellois a participé à la montée en puissance du Sporting, avec trois titres en Super League consécutifs, mais aussi cette qualification pour les seizièmes de finale de la Ligue des Champions, en éliminant les championnes de Norvège du LSK Kvinner. Lui qui prône un 4-3-3 offensif ne devrait pas chambouler ses principes. Un titre de championnes, une finale de Coupe de Belgique (pas disputée pour cause de Covid) et un premier seizième européen de son histoire, le bilan 2019-2020 d'Anderlecht est excellent. Sans oublier que les Mauves ont terminé le championnat avec la meilleure défense de la série (sept buts pris en seize journées). Avec un noyau renforcé, l'objectif est simple : faire aussi bien que la saison passée.IN Silke Leynen & Jarne Teulings (KRC Genk Ladies), Amber Maximus & Kassandra Missipo (KAA Gent Ladies), Tessa Wullaert (Manchester City). OUT Esther Buabadi, Jana Coryn, Ulrike De Frère & Sheryl Merchiers (SV Zulte Waregem), Solange Carvalhas (FC Famalicão, Por), Laura Rus (Fortuna Becicherecu Mic, Rou). C'est LE coup du mercato de cet été. En rapatriant Tessa Wullaert en Belgique, Anderlecht a lancé un signal clair à ses concurrentes : le triple champion en titre n'est pas rassasié, et veut en plus briller sur la scène continentale. Âgée de 27 ans, la capitaine des Red Flames doit à la fois apporter ses buts, mais aussi son expérience à un groupe jeune, principalement à Jarne Teulings, Sakina Ouzraoui Diki, Amber Maximus ou encore Sarah Wijnants, les jeunes attaquantes du Sporting. Arrivée gratuitement de Manchester City après deux saisons en Angleterre et trois à Wolfsburg, la numéro 27 pourra évoluer à son meilleur poste, et surtout devant ses proches. Ce n'est peut-être pas l'Atlético, avec lequel elle était en contact, mais c'est bien ce qui lui manquait pour être totalement épanouie.