Leur avis

Mehdi Bayat administrateur délégué
...

Mehdi Bayat administrateur délégué Je suis globalement très content de notre mercato. Surtout qu'il était pour nous stratégique, avec trois objectifs bien précis qui consistaient tout à la fois à rajeunir le noyau, à diminuer la masse salariale et à conserver nos cadres. Au final, 18 joueurs sont partis, neuf sont arrivés et la moyenne d'âge a considérablement baissé. Et je pense qu'on peut objectivement dire que notre noyau est plus qualitatif que l'an dernier. L'objectif est donc atteint. La preuve, c'est que des joueurs comme Koffi, Knezevic, Zorgane, Andreou et Zaroury sont d'ores et déjà devenus titulaires et que les cadres sont restés. C'est plus difficile de juger Didier Desprez à ce stade vu le niveau de Koffi. Et le niveau de notre défense a empêché jusqu'ici un Valentine Ozornwafor de montrer ce qu'il vaut. Sur eux, on peut avoir des perceptions, mais jamais de certitudes avant de les avoir vu jouer. Un gars qui ne joue pas n'est pas forcément un transfert raté, c'est parfois aussi une question de timing. Ça n'empêchera pas de faire les ajustements toujours nécessaires en janvier. Et ce sera évidemment encore le cas l'été prochain. Parce qu'on ne change pas de coach, de système et de vision sportive en un seul mercato. Je crois que c'est en continuant de rechercher des profils bien spécifiques qu'on finira par se rapprocher dans les prochains mois de la flexibilité tactique souhaitée. L'inconnue reste la gestion de la situation Covid. Ça rend l'avenir très incertain pour tout le monde. Personne en Pro League ne cracherait sur des rentrées d'argent frais. Ce pourquoi, plus que jamais, nous restons lucides sur la difficulté que le club aurait à refuser une offre concrète pour l'un de ses tauliers. Au sortir d'une saison illisible, les Zèbres ont choisi de repartir d'une page blanche. Au menu d'un été agité, le choix du successeur de KarimBelhocine était le plus attendu. L'arrivée d' EdwardStill sera le premier signal donné à un mercato moins bling bling que par le passé, mais mieux ciblé. Hormis le convaincant Zaroury, la liste de courses carolo voulait d'abord répondre à une idée de jeu. L'arrivée de Knezevic est vue comme le choix prioritaire du nouvel architecte maison. Six mois plus tard, le Suisse n'a pas déçu, mais était attendu. Tout le contraire d' Andreou. Débarqué contre 200.000 euros et sans réelle expérience du haut niveau, le Chypriote de 19 ans s'est rendu indispensable en un rien de temps. Présenté comme le transfert phare, Zorgane doit encore prendre le temps de confirmer l'immense potentiel aperçu par intermittence. Dans le même lot, vous trouverez Koffi. Passé par le LOSC, le Burkinabé rêve d'à nouveau taper dans l'oeil d'un club du Big Five. Ce que son style spectaculaire et son évolution dans le jeu aux pieds pourrait faciliter. Moins en vue, Bessile semble malgré tout monter en puissance quand Zedadka paraît suivre une courbe inversée. Prêté par le Napoli, il a perdu peu à peu son crédit au profit de Tchatchoua. Plus difficile de juger le potentiel d' Ozornwafor ou de Desprez, mais les profils semblent loin d'avoir fait l'unanimité à ce stade.