DEUX TAULIERS À REMPLACER

S'il n'a jamais vraiment campé un second rôle quand les manettes étaient officiellement confiées à Simon Davies, puis à Francky Vercauteren, Vincent Kompany sort de sa première préparation d'avant-saison en tant que seul maître à bord. Avec sous les yeux, le lot d'une équipe qui n'avait que les prêts pour se renforcer la saison dernière et qui se retrouve désormais orpheline de Matt Miazga derrière, mais surtout de Lukas Nmecha devant.
...

S'il n'a jamais vraiment campé un second rôle quand les manettes étaient officiellement confiées à Simon Davies, puis à Francky Vercauteren, Vincent Kompany sort de sa première préparation d'avant-saison en tant que seul maître à bord. Avec sous les yeux, le lot d'une équipe qui n'avait que les prêts pour se renforcer la saison dernière et qui se retrouve désormais orpheline de Matt Miazga derrière, mais surtout de Lukas Nmecha devant. En sachant que l'espoir allemand est le seul Mauve à avoir franchi la barre des cinq buts avec Yari Verschaeren (six) la saison dernière, la tâche de Kompany pour la reconstruction offensive de ses couleurs est conséquente. En attendant que Peter Verbeke trouve la perle rare avec son enveloppe certes augmentée par rapport à l'an dernier, mais pas sans fond pour autant, Anderlecht doit donc limiter les dégâts. Pour ce faire, les Bruxellois peuvent évidemment compter sur Lior Refaelov, recrue annoncée de longue date et destinée à devenir un pion déterminant dans la division offensive du 4-2-2-2 qui devrait rester le système de référence des pensionnaires du Lotto Park, même si des épisodes scénarisés autour d'une défense à trois ne sont pas à exclure. Arrivé pour devenir le patron de l'arrière-garde, Wesley Hoedt pourrait ainsi rapidement être associé à Hannes Delcroix, privé de la fin de saison dernière à cause d'une blessure, alors que les flancs défensifs devraient encore être la propriété d' Amir Murillo et Bogdan Mykhaylichenko, même si un concurrent pour l'Ukrainien devrait débarquer et que le poste semble également pouvoir être occupé par le nouveau venu Sergio Gómez. L'Espagnol est principalement attendu un cran plus haut, dans un coeur du jeu à reconstruire suite au départ d' Albert Sambi Lokonga. Kompany compte toujours sur Josh Cullen, mais espère surtout compter sur un renfort capable d'être performant aux abords des deux surfaces pour succéder à son capitaine devenu Gunner. Derrière l'attaquant de pointe, les postes plus offensifs du 4-2-2-2 seront donc répartis entre les nouveaux venus Gómez, Refaelov et Benito Raman, et les produits de Neerpede Anouar Ait El Hadj, Verschaeren et un Francis Amuzu impressionnant lors de la préparation. Sans oublier les jeunes emmenés par un Mario Stroeykens qui aspire certainement à un rôle de plus en plus en vue cette saison. Si l'évolution semble encore trop peu avancée pour faire d'Anderlecht le grand rival de Bruges dans la course au titre, les Mauves comptent bien poursuivre leur retour au sommet en brillant à leur manière sur la scène européenne tout en s'invitant également dans le carré VIP des Champions play-offs au bout de la saison régulière. Une mission menée à la tête d'un noyau toujours gigantesque, même si Peter Verbeke travaille sans relâche pour recaser les nombreux excédentaires. S'ils sont revenus pour la préparation, pas sûr que des joueurs comme Michel Vlap, Mustapha Bundu ou Isaac Kiese Thelin feront de vieux os à Neerpede, où le grand marché n'est pas près de fermer ses portes.