Cinq joueurs chevronnés quittent le club : Elimane Coulibaly, Yassine El Ghanassy, Zlatan Ljubijankic, Jesper Jorgensen et Tim Smolders. Pour les remplacer, Gand compte provisoirement sur des joueurs qui doivent encore prouver qu'ils sont capables de mener l'équipe dans le top 6.
...

Cinq joueurs chevronnés quittent le club : Elimane Coulibaly, Yassine El Ghanassy, Zlatan Ljubijankic, Jesper Jorgensen et Tim Smolders. Pour les remplacer, Gand compte provisoirement sur des joueurs qui doivent encore prouver qu'ils sont capables de mener l'équipe dans le top 6. Avec Sergio Padt, Frank Boeckx et Kristof Maes, Gand possède trois gardiens qui ont déjà joué en D1. On attend de Padt qu'il poursuive sur l'excellente lancée de la saison passée. Dans l'axe, le duo espagnol Melli- Arzo est doublé par le rapide Valery Nahayo, au jeu de position plus faible, et par Wouter Corstjens, un défenseur sobre mais solide issu de Westerlo. Les arrières droits Rafinha et Mario Baric sont en concurrence. Baric est suspendu pour le premier match, Rafinha a un meilleur passing mais il n'a pas encore retrouvé son meilleur niveau depuis sa fracture du bras. A gauche, Remi Maréval est le plus solide, il a le meilleur passing et une bonne frappe sur coup franc. Fernando Wallace est d'un naturel offensif, souvent au détriment de la défense, tandis que Matija Skarabot, blessé, n'a guère joué. Bernd Thijs reste la figure centrale du triangle médian mais il a besoin d'une doublure, surtout avec la campagne européenne et la Coupe qui s'annoncent. Pour les deux postes offensifs devant Thijs, jadis occupés par Jorgensen et Smolders, Mamoutou N'Diaye, Mohamed Messoudi, Hannes Van der Bruggen et Ibrahima Conté entrent en ligne de compte. Le trio N'Diaye-Conté- ChristianBrüls a convaincu Michel Louwagie en fin de saison à Anderlecht mais Trond Sollied souhaite un joueur de plus. N'Diaye, qui est en fait un médian défensif, étale son sens du but et son physique depuis le début de la préparation. Conté est créatif mais pas toujours sûr, Van der Bruggen a déjà évolué quelques fois au milieu défensif mais il manque d'explosivité, Messoudi n'était pas toujours titulaire à Courtrai et peut être utilisé sur le flanc, suite au départ de Ljubijankic. Zakaria M'Sila, Christophe Lepoint et Stijn De Smet ne semblent pas promis à un rôle significatif. Pelé Mboyo, Yaya Soumahoro et, à la fin, Benito Raman ont vu leur préparation compromise par des blessures, ce qui a permis Ljubijankic (à droite) et à Brüls, des deux côtés, de recevoir des minutes de jeu. Les transferts de Ljubijankic et d'El Ghanassy libèrent des places. Messoudi semble plutôt destiné au flanc droit. Thomas Foket, qui vient de Promotion, et Armin Cerimagic, issu des Espoirs, ainsi que Raman, qui a déjà reçu sa chance la saison écoulée, sont des joueurs vifs mais inexpérimentés à ce niveau, même si Foket a manifestement appris à se battre en Promotion. En pointe, reste à voir qui est assez fort pour rafler la première place. Tom Boere n'a guère reçu sa chance la saison dernière et s'est blessé durant l'avant-saison. Shlomi Arbitman est moins puissant mais il est revenu en bonne condition de Westerlo, après sa blessure au genou, et a trouvé le chemin des filets avec régularité depuis. Les deux hommes sont des attaquants de rectangle. Rodgers Kola est plus athlétique et participe davantage au jeu mais il a moins le sens du but et n'est pas encore habitué à notre championnat. Kola et Arbitman occupent donc la position différemment tout en étant en balance. Gand semble plus frivole et plus jeune en attaque mais ses joueurs sont très fragiles. L'entraîneur aimerait des renforts pour avoir plus de véritables titulaires, au niveau plus égal, mais la direction veut diminuer la masse salariale et mise sur la jeunesse. PAR RAOUL DE GROOTE