ADRESSE: Diksmuidesteenweg 374, 8800 Roeselare
...

ADRESSE: Diksmuidesteenweg 374, 8800 Roeselare TÉL.: 051 22 99 22 INTERNET: www.ksvroeselare.be E-MAIL: info@ksvroeselare.be TWITTER: KSVR134FACEBOOK: KSV Roeselare PRÉSIDENT: Yves Olivier MANAGER GÉNÉRAL/CEO: Johan Plancke STADE: Schiervelde CAPACITÉ: 9461 placesSPONSORS: Euroshop BUDGET: 4 millions d'eurosAprès deux années stables sous la coupe de Van der Elst, le KSV Roulers a changé son fusil d'épaule : nouveaux investisseurs venus de Chine, collaboration avec le LOSC, entraîneur new look et refonte totale du noyau des joueurs. La préparation a, dès lors, donné lieu à un va-et-vient constant de joueurs en test, principalement originaires de France. Et, en particulier, du partenaire lillois. Dans ces conditions, il faut craindre que le SV manquera singulièrement d'automatismes à la reprise en D1B. En Maël Lepicier et Martijn Monteyne, le club flandrien possède deux défenseurs qui excipent d'une jolie expérience au plus haut niveau. Le retour du deuxième cité (frère de Pieterjan, ex-Roularien lui aussi, actif à OHL) est de nature à contenter les fans, peu habitués à tant de remous à tous les niveaux. L'arrière droit a entamé sa carrière pro en 2001 à Schiervelde et vient en droite ligne de Roda JC Kerkrade où il a évolué ces 5 dernières années. ErickZetterberg, fils de Pär, l'ancien Anderlechtois, sera une attraction lui aussi. Au poste de milieu, celui-ci avait montré de bonnes choses lors des matches amicaux avant de se blesser au genou. Mercier remplace Van der Elst qui avait conduit les Roulariens à la 9e place en 2015-16. Le club avait donc loupé de justesse son passe-droit pour la D1B mais fut en définitive repêché suite au non-octroi d'une licence au WS Bruxelles. Le technicien français, âgé de 43 ans, a fait ses gammes à Valenciennes, Rouen et à la Reggina. De 2011 à 2014, il avait forgé de bons résultats avec Boussu-Dour avant de rallier Seraing et, à présent, Roulers, son premier club néerlandophone. Même s'il ne risque pas de s'y sentir dépaysé, vu la présence importante de joueurs de l'Hexagone. En raison d'un budget étriqué, Roulers veut mettre en premier lieu l'accent sur la formation. " Un retour au plus haut niveau est improbable dans l'immédiat, sauf si un généreux mécène comme Coucke devait débarquer à Schiervelde " observait le CEO Plancke, voici quelques mois, dans notre magazine. Mais l'apport des investisseurs chinois n'en est pas moins susceptible de modifier quelque peu la donne. Même s'il ne faut pas attendre des Roulariens qu'ils jouent les premiers rôles en D1B. Jo Coppens (MVV, Ned), Grégory Grisez (White Star), Martijn Monteyne (Roda JC, Ned), Nermin Zolotic (Gand), Lilian Bochet (Dudelange, Lux), Samy Kehli (Metz, Fra), Thibaut Van Acker (Cercle), Raphael Lecomte (Westerlo) William Owusu (Antwerp), Vincent Provoost (Zwevezele), Sven De Rechter (Sint-Eloois-Winkel), Jasper Maerten (Gullegem), Kjetil Borry (Waasland- Beveren), Aaron Vanfleteren (Sint-Eloois-Winkel), Mathieu Vanderschaeghe (Coxyde), Rik Impens (Hamme), Jesse Mputu (Torhout), Dylan Ragolle, Jeremy Malherbe, Franco Zennaro, Nehemie Muzembo, Enis Gavazaj (Skenderbreu, Alb), Yohan Broeckaert (RWDM), Niels Coussement (Cercle Bruges)