" L'Ajax est synonyme de football pur. On ne peut pas refuser l'opportunité d'y évoluer. Certainement en tant que jeune, car via ce club on peut devenir un joueur du top ". Les mots sont de l'attaquant suédois Markus Rosenberg (22 ans) lors de sa présentation à la presse. Le numéro 24 de l'Ajax n'a pas opté pour l'argent facile. " J'avais des possibilités en Allemagne et en France, des clubs qui voulaient me payer davantage. Même le Lokomotiv Moscou me proposait plus. Mais l'Ajax m'a semblé le bon choix, ...

" L'Ajax est synonyme de football pur. On ne peut pas refuser l'opportunité d'y évoluer. Certainement en tant que jeune, car via ce club on peut devenir un joueur du top ". Les mots sont de l'attaquant suédois Markus Rosenberg (22 ans) lors de sa présentation à la presse. Le numéro 24 de l'Ajax n'a pas opté pour l'argent facile. " J'avais des possibilités en Allemagne et en France, des clubs qui voulaient me payer davantage. Même le Lokomotiv Moscou me proposait plus. Mais l'Ajax m'a semblé le bon choix, depuis le début ". Rosenberg, dont le jeu est souvent comparé à celui de Steffan Pettersson, marche sur les traces d'un autre Suédois, Zlatan Ibrahimovic, auquel il avait déjà succédé à l'attaque de Malmö FF. " J'étais son successeur et je lui ai demandé conseil avant de venir à l'Ajax. Il m'a dit que je ne devais pas hésiter. Et je suis prêt à suivre aveuglément l'avis de quelqu'un qui a réussi comme lui ". Mais Markus n'est pas Zlatan. L'actuel attaquant de la Juventus avait été présenté comme une star à l'Ajax et les 8,6 millions d'euros payés pour son transfert justifiaient les attentes. Rosenberg a, lui, fait son entrée en douce. L'entraîneur Danny Blind est convaincu de ses qualités : " Angelos Charisteas est fort comme pivot, vu sa taille et son jeu de tête. Markus y ajoute l'explosivité, la vitesse et l'aisance à marquer ". Les deux Suédois ont des origines différentes. Ibrahimovic était un gamin des rues qui a grandi dans le quartier défavorisé de Rosengard. Rosenberg est issu de la classe moyenne et on dit en Suède qu'il serait dès lors plus fragile mentalement. On attend de lui du beau football et des buts. Une combinaison exigeante, Wesley Sonck est bien placé pour le savoir. (F. Vanheule) COUPE, premier tour : Heracles et De Graafschap ont été exclus de la Coupe parce qu'ils avaient aligné un joueur non qualifié au premier tour. Trois surprises sont tombées : le FC Den Bosch est éliminé par l'Excelsior Maassluis (2-1), Telstar a perdu contre le HSC'21 Brein alors que RBC perdait 2-1 contre le modeste Gemert. Au 2e tour (20 et 21 septembre), l'affiche sera Groningue-Sparta. WILLEM II a conclu un accord pour deux ans avec l'attaquant hongrois Zsombor Kerekes. L'AJAX fait du nettoyage. Il a loué le médian suédois Rasmus Lindgren pour une saison au FC Groningue. Daniël de Ridder peut aussi se trouver un nouveau club et Anthony Obodai (ex-Germinal Beerschot) est parti au Sparta. Nicolae Mitea est écarté six mois des terrains suite à une opération au genou. BUTEURS : 1. Huntelaar (Heerenveen) 3 buts ; 2. Arveladze (AZ), Hirayama (Heracles), Hoogendorp (RKC), Koné (Roda JC) 2. F. Vanheule