Samedi, Wayne Rooney est entré dans l'histoire. Le jeune coéquipier de Tomasz Radzinski à Everton, qui fêtera ses 18 ans en octobre, a détrôné Michael Owen (Liverpool) du rang de plus jeune buteur de l'équipe nationale anglaise. Peu après le repos, Rooney a marqué contre la Macédoine. Owen avait déjà 18 ans quand il avait marqué son premier but pour l'Angleterre.
...

Samedi, Wayne Rooney est entré dans l'histoire. Le jeune coéquipier de Tomasz Radzinski à Everton, qui fêtera ses 18 ans en octobre, a détrôné Michael Owen (Liverpool) du rang de plus jeune buteur de l'équipe nationale anglaise. Peu après le repos, Rooney a marqué contre la Macédoine. Owen avait déjà 18 ans quand il avait marqué son premier but pour l'Angleterre. La percée de Wayne Rooney ne constitue pas une surprise. Depuis qu'il a émergé, la saison passée, il signe une progression fulgurante. Il a été lancé dans le bain à la faveur des matches amicaux disputés avant la saison précédente. Sa rapidité, son contrôle du ballon et sa puissance ont alors époustouflé les observateurs, tant ces qualités étaient développées, pour un gamin de 16 ans. Il a réussi un hattrick en Autriche comme à domicile et il n'en fallait pas plus aux supporters d'Everton : ils avaient leur Owen. Il a donc effectué ses débuts en Premier League dès la première journée, contre Tottenham. Everton a réalisé un match nul 2-2, Rooney ayant amené un but. Pourtant, il n'a fait vraiment parler de lui qu'en octobre, dans le match contre Arsenal. Les Gunners étaient invaincus depuis 30 rencontres et semblaient en ajouter une à leur série quand Rooney remplaça Radzinski, à dix minutes du terme, pour marquer, d'un tir puissant. C'était son premier but en championnat et la première défaite d'Arsenal. Rooney était encore amateur : il n'a signé son premier contrat professionnel qu'aux environs de la Noël. Ses débuts internationaux ont suivi, en février dernier, contre l'Australie. A 17 ans, Rooney est devenu le plus jeune international anglais de tous les temps. Il est maintenant le plus jeune buteur et le plus jeune titulaire, avec Owen. TRANSFERTS. Everton a fait ses emplettes. James McFadden vient de Motherwell, Kevin Kilbane de Sunderland, Nigel Martyn de Leeds et Francis Jeffers revient d'Arsenal. Mark Pembridge a rejoint Fulham. Pavel Srnicek revient en Angleterre, à Portsmouth plus précisément. Le Tchèque a joué pour Brescia. Auparavant, il s'était produit pour Newcastle. Cyril Chapuis quitte Marseille pour Leeds, qui a conclu le transfert de Roque Junior lundi. SIR ALEX FERGUSON a commenté la richesse du noyau de Chelsea. Il compte trop de vedettes. Disposer d'un grand noyau est bien quand on a des blessés. Dans le cas contraire, certains joueurs ne peuvent trouver le rythme des matches. " Le manager devra avoir beaucoup de qualités pour conserver son groupe heureux ". Roy Keane a obtenu cinq jours de congé la semaine dernière. BUTEURS : 1. Cole (Blackburn), Sheringham (Portsmouth) 4 buts ; 3. Euell (Charlton), Hayles (Fulham), Henry (Arsenal), Owen (Liverpool), Shearer (Newcastle), Wiltord (Arsenal) 3. (P. T'Kint)